Jour 6 : à 07:00 (heure locale)

Levé vers six heures trente, je prends un petit déjeuner à l'occidental dans la guesthouse.
Je m'échappe un instant pour aller aux toilettes, à mon retour un vieil Espagnol un peu rustre s'est assis à ma place! Il fait mine de proposer de me la rendre, je lui réponds du bout des lèvres que ce n'est pas la peine ...
Me voilà reparti sur ma bicyclette, mais ayant fait à peine 1 kilomètre, je m'aperçois que j'ai oublié de payer mon petit déjeuner (25000 kips). Retour à la case départ. Apparemment personne ne s'en était aperçu. Réparation faite, j'enfourche mon vélo à nouveau.
C'est la même route qu'hier, mais en sens inverse. Elle est toujours aussi plate! Quasiment pas de voitures, des mobylettes pour l'essentiel et des enfants à vélo.
Comme tous les jours, j'ai droit à bon nombre de "sabaidii" des enfants auxquels je réponds en écho par le même mot.
Je pense au récit que j'avais lu sur Internet d'un gars - un Auvergnat je crois - qui se plaignait d'avoir entendu trop de "sabaidii" lors de son voyage à vélo au Laos, et qui de surcroît n'avait rencontré semble t'il que des hommes saouls! Cette lecture m'avait d'ailleurs marqué au point de renoncer à voyager au Laos.
Heureusement j'ai passé outre et maintenu mon voyage à vélo dans ce pays. En fait chaque "sabaidii" prononcé par un enfant à mon égard me remplit de bonheur, et qui plus est lorsqu'il est dit avec le plus beau des sourires ...
Autour de moi quelques champs de tabac, des prés où l'herbe se fait rare, rasé par les troupeaux de vaches et de chèvres qui déambulent un peu partout y compris sur la route.
Après deux heures et quarante cinq minutes de route, j'arrive au village de Na Hin.
Je n'ai fait que 46 km aujourd'hui, mais c'était mon objectif du jour. La journée de demain devrait être plus chargée.
Je décide de changer de guesthouse. Je choisis Inthapanya guesthouse.
Le choix s'avère excellent : pas de touristes, un accueil chaleureux de toute la famille, un très bon lit, un wifi qui marche, même prix (50000 kips) et cerise sur le gâteau, ceci pour la première fois depuis mon départ, douche avec eau chaude!
Je m'empresse de la prendre, puis me repose un peu. L'une des fillettes de la maison vient m'apporter quelques épis de maïs chauds. Attention vraiment gentille.
Vers treize heures je vais manger une soupe aux pâtes et au porc dans un petit restaurant à deux cent mètres de là, soupe d'ailleurs très bonne.
Après-midi relaxe, une tentative de baignade dans le lac de retenue d'à côté qui s'avère être une mauvaise idée, car aucun accès possible ...
Repas du soir dans le seul restaurant à proximité sur la route numéro 8. On m'assure qu'il est possible de manger malgré l'absence de clients. Je commande - du moins ce que je crois - un khao pad kai avec un oeuf sur le plat. Au bout de quarante minutes, une jeune serveuse vient me dire qu'elle est désolée car je dois attendre encore un peu, la cuisinière étant partie au marché acheter je ne sais quoi!
Bref au bout d'une heure d'attente au total, on me sert un khao pad aux calamars qui ma foi est excellent.
Soyez le premier à suivre ce carnet
Aucune photo ni vidéo
   Denis2500 ne propose aucune photo ni vidéo pour cette étape.

Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le lundi 13 mars 2017 à 07:44:28 UTC+1 - Signaler cette étape