Jour 8 : à 10:00 (heure locale)

La nuit a été bonne, on a coupé le climatiseur, très tot on a eu les chants des poulets installés de l'autre côté du ravin sans discontinuer. C'est bizarre qu'ils ne se taisent pas, ils ont peut-être faim ?
Il est 8:00, un petit tour dans la piscine avant le déjeuner, l'eau est un peu froide c'est rafraîchissant, la température ambiante est autour de 25.
La vue de la piscine est splendide comme dans les catalogues !

Vers 9:30 direction le volcan Batur en scooter avec Natalie. On pense à refaire le plein dans une échoppe qui distribue du pétrole. On passe par la rue des fournisseurs fabricants (meubles, objets deco ), on s'arrête pour admirer les rizières en terrasse. On passe à proximité d'une école vers 11 h au moment de la sortie, ils sont nombreux, 600 élèves de l'âge des collégiens, en uniforme, certains ont une sorte de balai dans les mains, il semblerait qu'ils aient des cours de balayage. Certains viennent dire bonjour mais aucun ne veut engager la conversation, peut être que leur niveau d'anglais est encore faible. Les filles en particulier semblent très timides. Ils repartent à pied ou en scooter même les très jeunes. Pas de trottoirs, ça circule beaucoup, il paraît qu'il y a souvent des accidents, pas étonnant ! On peut visiter l'école mais comme elle est vide pas d'intérêt.
On passe quelques points de vue magnifiques sur le volcan et on se rapproche du lac situé à côté. On circule dans les petites routes sinueuses autour du lac, en traversant des paysages maigres recouverts de roche volcanique, la dernière éruption du volcan était en 1963 et a fait des milliers de morts.

Déjeuner au bord du lac dans un restaurant installé près des sources chaudes (hot springs). Il fait très chaud.

Retour vers Ubud, la pluie est au rendez-vous, on longe des cultures de piment installées sur des plateaux en hauteur, on suppose qu'ils les replantent en pleine terre après une première pousse. Beaucoup de fruits à vendre sur le bord de la route, c'est le coin des producteurs.
On s'arrête dans le coin des fournisseurs pour faire quelques achats de deco, la négociation va bon train avec Natalie et les prix sont très intéressants. Finalement on commence à être bien chargés, il est temps de rentrer.

On mange dans le petit warung à côté de l'hôtel, très sympa, on mange du poulet au curry excellent.

Natalie rentre chez Bea tandis qu'on se rend au Ubud Palace pour voir des dansés balinaises. La rue principale grouille, on s'installe et on attend ... la cérémonie à côté n'est pas terminée. Des danseurs arrivent, s'installent sur la scène et ... mangent ?? On se demande si on est au bon endroit. Petit à petit, la salle se remplit, 1 heure d'attente, les danseurs (en fait ce sont des musiciens) ont terminé leur repas, au rythme balinais tout se met en place. Quelques morceaux de musiques, une danse avec des danseuses puis deux comiques arrivent sur la scène et font le show, ça a l'air très drôle mais on comprend rien. Ils invitent certains touristes à venir s'essayer à la danse balinaise, pas nous ouf !
On abandonne après une heure de spectacle, la journée a été longue, une petite glace pour se rafraîchir, on retrouve notre scooter (avec un peu de mal car, de nuit, ils se ressemblent tous) et on rentre à l'hôtel.

Natalie nous a parlé de la Fête de nyepi en avril, ils fabriquent des monstres en papier mâché puis élisent le plus monstrueux. Les autres doivent être brûlés. C'est un peu l'équivalent de notre mardi gras. Le jour de Niepi, ils ne doivent pas sortir de chez eux, personne dans les rues car les monstres passent et ne doivent pas soupçonner que des gens vivent ici. Même les avions n'atterrissent pas.
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le vendredi 28 octobre 2016 à 17:36:29 UTC+2 - Signaler cette étape