Jour 8 : à 22:43 (heure locale)

Aujourd'hui, visite du parc naturel de Shenandoah.

On devait se lever tôt, mais on dormait tellement bien chez la mamie, qu'on a fait une presque grasse matinée.
On s'est levé juste avant qu'elle ne frappe à la porte nous porter notre méga petit déjeuner.

Avant de partir, elle nous indique le meilleur endroit pour entrer dans le parc, et nous dit qu'au printemps dernier ses pensionnaires ont vu 6 ours dans la journée. Mouais...
La dernière fois qu'on a été dans un parc où il était censé y avoir des ours (il y avait des panneaux partout), on n'a pas vu l'ombre d'un plantigrade.
Les filles ne sont qu'en même pas rassurées, et Camille me fait une scène pour jeter 2 malheureuses cuisses de poulets frits de la veille qui sont restées dans le coffre.

Nous voilà arrivés dans le parc ou le temps n'est pas top : brouillard et limite pluie.
Au bout d'un quart d'heure, on manque de percuter une bestiole qui traverse devant nous : de la taille d'un chien, noir. Un ours ?? Peut - être bien, mais ça s'est passé un peu vite.

On s'arrête ensuite pour faire une petite randonnée pour voir une cascade.
On descend de la voiture, et on retrouve notre chien noir en haut d'un arbre en train de manger des pommes. Un ours ?? Ça monte en haut des arbres ?
Bon c'est vrai que l'eau ici a un drôle de goût : je me demande s'ils ne rajoutent pas des substances bizarres.

On part donc faire notre randonnée, les filles en tête.
Et d'un seul coup elles font demi tour et détalent comme des lapins : sur le bord du chemin, un ours est en train de manger des mûres !!!
Déboulent ensuite 2 bébés ours qui viennent manger.

Heureusement que j'ai filmé et fait des photos, sinon on ne me croirait pas.

Un peu plus loin, on croise une famille de japonais : on les prévient qu'il y a un ours. La femme me regarde alors affolée et demande à son mari : " should we escape ?". J'aurai dû la filmer, c'était trop drôle.

On termine notre randonnée sans plus rien voir (déception) si ce n'est un chimpmunk. On n'en ait quand même a 5 ours, pas mal.

Pour se remettre de nos émotions, on va manger un morceau, et là arrive la connerie des vacances.
Car oui, à chaque vacance, il faut que je fasse une connerie pour avoir quelque chose à raconter en rentrant.

Au moment de payer, je me rends compte que je n'ai plus ma carte bleue...
D'habitude on a une merde avec la voiture, mais là c'est pas mal.
On fouille les sacs, la voiture, mais rien.

Donc, soit c'est un coup des ours, soit je l'ai laissée au resto de la veille (presque 2h de voiture en arrière)
Petit coup de téléphone au resto : incroyable, elle me comprend et me dit qu'elle a ma carte bleue.

On doit donc quitter prématurément le parc pour récupérer ma carte.
On récupère la carte, et direction Washington.

Globalement, la journée est plutôt positive : on a eu la chance d'observer une famille d'ours sans se faire bouffer et j'ai récupéré ma carte.
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le vendredi 31 juillet 2015 à 05:00:09 UTC+2 - Signaler cette étape