Jour 11 : à 18:30 (heure locale)

Direction le fin fond de la Nouvelle Zélande. Le bus du jour m'amène à blue duck station, situé au milieu de nulle part, cet endroit existe afin de protéger les espèces endémiques contre les prédateurs importés par l'homme.

Comme son nom l'indique, il y a des canards sauvages bleus dans le coin.... j'ai hâte de voir ça de mes propres yeux.

Le trajet est assez long pour y aller, environ 2 heures. Et quand je dis que c'est au milieu de nulle part, je ne plaisante pas. Pour preuve, on traversera pas moins de 20km sur une route non goudronnée... avec notre bus énorme ! À traverser des chemins à flanc de falaise... autant vous dire que je me suis rongé les ongles tout le long.

Nous arrivons vers 6h du soir pour un briefing sur la conservation de la nature en NZ. il y a plusieurs activités à faire, de la chasse à la randonnée à cheval. Mais je trouve les prix exorbitants... je passe mon tour.

Il y a quelques randonnées à faire, ça me suffira largement. Malheureusement il y a un petit hic... comme vous le savez, pour la plus part, je ne vais jamais quelque part sans connaître la météo et celle ci s'annonce très mauvaise demain.

Je décide donc de profiter des quelques heures de soleil qui reste pour aller voir une cascade située à 1heure d'ici. À peine le temps de poser mon sac dans la chambre que me voilà parti sur les sentiers.

Une agréable balade, au milieu de la faune et flore sauvage, longeant un cours d'eau... et le tout seul, bref le rêve.

C'est avec un rythme plutôt soutenu que j'atteins la cascade ou du moins le bruit de celle ci. Des panneaux indiquent l'accès a la chute d'eau, à travers la foret. C'est un endroit comme je les aime, difficile d'accès et donc peu de monde. Il faut descendre à travers la forêt dense, et prendre son temps pour ne pas glisser sur les rochers humides. Je ne manquerais que de peu de me retrouver le cul par terre mais j'atteindrais la destination sans encombre.

Une mini plage, située dans une cuvette, permet de découvrir la fameuse chute d'eau. Le cadre est magnifique avec des plantes, d'un autre temps, venant embellir cette carte postale.

Le retour se fera tranquillement, à observer ces fameux canards bleus ainsi que chèvres et lapins sauvages.

Je retourne à la station afin de discuter avec mes nouveaux compagnons de voyage. Il y a quelques chinois avec nous, ce qui est plutôt rare pour ce type de transport.
un d'entre eux me raconte son histoire... lui aussi a raté le 1er bus à Auckland mais il s'avérera moins débrouillard que moi. Afin de rejoindre la prochaine ville par ses propres moyens il a choisit de prendre un Uber (sorte de taxi).. sur 200km !!!! autant vous dire que la note a été salée. l'histoire ne s'arrête pas la lol, ne sachant pas ou réside les autres voyageurs, il a du se résigner à prendre une chambre sur booking, la dernière de dispo sur tout le coin, qui s'avérera encore plus chère que le trajet....

il m'aura fait ma soirée celui la :)
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le mercredi 22 février 2017 à 03:14:41 UTC+1 - Signaler cette étape