Jour 53 : à 20:49 (heure locale)

Belle journée dans la campagne gervoise. Les récentes plantations ( haricots, soja ) ont bénéficié des récentes pluies et du retour du soleil. Le maïs fait un retour en force.
De Nogaro à Aire-sur-L'Adour, l'ancien chemin de St. Jacques se confond par endroits avec l'actuel tracé de la N.124 ( devenue D 931 ).
Le GR65 lui, serpente tantôt entre champs, vignes et bosquets, tantôt chemins encaissés.

Le Bas-Armagnac contraste avec les paysages dégagés de la vallée de l'Adour.

Un mot sur Nogaro - de Nogarohim " lieu planté de noyers" a été bâti au 11ème siècle sur l'initiative de Saint-Austinde, archevêque d'Auch. Au cours des guerres de religion, la ville connut le triste sort de ses voisins et ne pur échapper aux troupes de Montgomery qui la ravagèrent et endommagèrent l'Eglise. C'est encore aujourd'hui un des monuments les plus remarquables de la région.

A remarquer que nous avons, pour la première fois lors de notre marche, pu observer la chaîne des Pyrénées dans le lointain et dans la brume.
Quel magnifique spectacle...
Nous devrions y être dans 8 jours !

En attendant, la prochaine étape va nous conduire à Miramont-Sensacq.
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le vendredi 27 mai 2016 à 10:58:15 UTC+2 - Signaler cette étape