Jour 52 : à 22:26 (heure locale)

Une longue étape, quelques averses mais le soleil a peu à peu gagné la partie.
Malheureusement les chemins avaient été, suite aux orages, transformés en véritable patinoires ce qui nous a conduits à nous replier sur des routes macadamisées sur Nous quittons Marsolan et les petites maisons de bois de notre gîte pour attaquer une nouvelle étape : plus qu'un semi marathon quotidien. Les nuques et les bras déjà rougis des 3 randonneurs éphémères, Hélène, Cyrille et Jérôme vont être mis encore à rude épreuve sous un soleil de plomb toute la journée. Nos 3 marcheurs officiels s'engagent avec facilité et habitude , déjà noircis par les nombreux kilomètres parcourus. Après un passage dans les vergers de pruneaux, nous entrons dans un village touristique : La Romieu afin de nous ravitailler. Dans cette ville, Angeline a grandi au XIV avec ses fameux chats qu'elle a protégé malgré la famine et qui ont permis d'éradiquer la menace des rats. Les 26 km de la journée ont martirisé nos cuisses dû aux nombreux passages sur le bitume brûlant. Arrivé à Condom, une ville de taille moins modeste qu'à l'accoutumé (7000 habitants), nous sommes accueilli par 2 frères gérants un gîte nous paraissait banal au vu de la façade extérieur. Cette bâtisse, ancien bureau de poste, révèle finalement un espace vert cosi, et des chambres rénovées avec goût. Même les poules et les lapins sont de la partie au fond du jardin.
Nous remercions encore nos 3 pèlerins de nous avoir permis de partager un tout petit bout de leur aventure.la fin du parcours.

Parmi les communes remarquables à citer :
Larressingle : un des villages les mieux conservés de la région. Les Gascons l'ont baptisé "LaCarcassonne du Gers. Véritable village forteresse ceint d'un rempart polygonal de 270m de tour.
Lamothe : tour de garde du 13ème Poste avancé des Armagnac durant la guerre de 100 ans.
Escoubet
Eauze : autrefois colonie romaine puis métropole religieuse. Un prieuré y fut fondé vers la fin du 10ème siècle. Les guerres de religion lui furent néfastes. Actuelle capitale de l'Armagnac. A conservé quelques maisons à colombages et des vestiges des remparts.
Nogaro : a été bâti au 11ème siècle. Un des monuments les plus remarquables de la contrée. L'Eglise est un des monuments les plus remarquables de la région. Vestige d'un cloître...

Demain nous nous rendrons à Barcelonne-du-Gers.
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le mardi 24 mai 2016 à 22:11:53 UTC+2 - Signaler cette étape