Jour 73 : à 17:51 (heure locale)

Le chemin de Compostelle quitte Burgos en longeant le Rio Alanzon.
Plus loin on arrive à Tardajos, village d'origine romaine qui reçoit les Pélerins avec un élégant calvaire du 18ème siècle. Au Moyen-Age, un Hôpital y accueillait les Pélerins.
Après Tardajos le chemin atteint Rabé las Calzadas, village où commence la difficile traversée des étendues désertiques qui caractérisent la Meseta. Cet immense plateau qui sera pour quelques jours notre "compagnon". On dit qu'il est le désert de l'Espagne.
A tort à notre sens. C'est son grenier. Les étendues de céréales s'étendent à perte de vue, fleuries par les coquelicots.
Ses étendues dorées ont, au temps de la moisson, la couleur sable des grands déserts d'Afrique. Ces larges étendues constituent un atout pour la collectivité sur le plan de la production céréalière mais aussi sur le plan touristîque comme l'est l'Aubrac chez nous.
Nous en faisons le pari. La Meseta peut être l'Aubrac de l'Espagne.

Nous nous rendrons demain à Castrojeriz.
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le mardi 14 juin 2016 à 01:28:16 UTC+2 - Signaler cette étape