Jour 23 : à 22:47 (heure locale)

Accueil chaleureux de Melle Thévenet, professeur d'Anglais retraitée, mais aussi citoyenne fortement engagée et impliquée dans la vie locale ( Conseil municipal, associations... )
Elle nous a préparé un excellent dîner, animant par ailleurs la conversation et nous permettant de mieux connaître cette région du Forez.

Après les 10 premiers km de ce jour, les pélerins épris de littérature seront sensibles au passage du fignon qui évoquera pour eux les éternelles amours d'Astrée et de Céladon, bergers du Forez. Ce récit d'Astrée repris par Claude d'Urgé, fut traduit et lu dans toutes les cours d'Europe. Il est prétexte à une réflexion sur l'amour entre les hommes, sur la tolérance, sur la justice et la paix.
Il alimentera plus tard la téflexion de Jean-Jacques Rousseau.

Nous découvrons ensuite le village de Montverdun dominé par son pic, lui-même coiffé par une église et de sombres bâtiments monastiques édifiés en basalte, la pierre volcanique du site.
L'église est construite au milieu du 12ème siècle par les soins de l'Abbaye de Savigny.
Elle remplace une petite chapelle de St. Pierre crée en 970. L'église et le prieuré sont fortifiés au 14ème siècle. Ils possèdent la châsse de Saint Porchaire de 1687.
Du terre-plein, la vue s'étend sur les monts du Beaujolais, du Lyonnais et sur les monts de la plaine du Forez.

L'arrivée à Montbrison fut longue, ayant à juste raison, choisi d'emprunter une route fréquentée mais qui nous a ramenés à l'Accueil Pélerins de Montbuisson.

Demain nous nous rendrons à Marols.
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le lundi 25 avril 2016 à 22:37:58 UTC+2 - Signaler cette étape