Jour 32 : à 07:00 (heure locale)

Bon, le Montenegro c'était vite fait comme prévu. J'aurais pu me raviser, c'est arrivé souvent déjà, mais sincèrement après une semaine en Croatie, j'avais un peu l'impression d'y être encore. Les paysages coller l'ambiance générale diffèrent assez peu. Un peu plus sale, mais plus fleuri, et quelques détails par ci, par là, mais ça s'arrête là. Par contre j'ai enfin réussi à trouver un auto-stopeur (première fois en 5 semaines!), très sympa, ce qui ne gâche rien. C'était un indonésien qui étudiait à Istanbul.
Nous sommes donc arrivés en Albanie, et là de manière surprenante, ce paysage qui était resté à peu de choses près le même sur des centaines de kilomètres a changé du tout au tout une fois passée la frontière.
L'ambiance aussi d'ailleurs. Les minarets remplacent pour beaucoup les clochers, les quartiers périphériques de grands ensembles deviennent des maisonnettes en béton qui tiennent plus du bidon-ville, le nombre de troupeaux de chèvres et de vaches sur les routes se décuple, on bricole dans la rue des pousse-pousses à moteur en soudant l'arrière d'une mobylette sur une remorque faite maison.
J'ai laissé mon auto-stopeur dans la ville de Shköder à l'entrée du pays, et me suis dirigé sur les rives de l'immense lac qui lui baigne les pieds. Je suis au bord d'une petite route qui mène à un village à quelques kilomètres puis nulle part ailleurs. Beaucoup de gens sont passés à côté de la voiture, des personnes à vélo de tous âges , des bergers au sourire franc. Chose que je n'ai pas vu en Croatie, ici les gens s'arrêtent et discutent, souriants et accueillants. Peut-être vais -je prendre quelques jours pour découvrir ce pays intrigant dès le premier abord.
Enfin. On verra ça demain.
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le dimanche 26 juin 2016 à 20:52:31 UTC+2 - Signaler cette étape