Jour 46 : à 22:00 (heure locale)

Je suis resté une journée de plus dans mon camping vers Pylos. La plage donne sur une baie quasiment fermée par une île inhabitée dont les falaises cachent l'horizon, et est bordée par une immense plage de sable fin,
Après un bon petit déjeuner et une rapide baignade, je suis parti dans les terres pour marcher un peu vers une cascade que j'avais repérée sur la carte. C'est en fait une magnifique rivière ombragée (le pied !!!) dont on peut suivre le lit en crapahutant sur les rochers pour passer d'une cascade à une autre, avec un bassin naturel au pied de chacune: superbe ! L'ombre était déjà un luxe, mais l'eau vraiment fraîche (certains diraient froide, maux je ne votre personne...) était un vrai don du ciel ! Après ces trois bonnes heures de rando le long de la rivière, je suis allé jeté un rapide coup d'oeil à Pylos, qui n'a à peu près aucun intérêt, où j'ai mangé mon premier kebab grec (il n'y a pas à dire, changé les sauces industrielles par un tsatsiki maison, et ça change absolument tout).
Le lendemain j'ai roulé en direction de Sparte. La route entre Kalamata et Sparta est certainement la plus belle que j'ai été amené à prendre jusque là, faire de lacets qui t'emmène de la cime des montagnes avec ses vues imprenables au fond de gorges impressionnantes.
En arrivant à Sparte,(Sparti, Sparta, c'est au choix), grosse déception: circulez, il n'y a rien à voir. C'est en fait à quelques kilomètres de là que se cache l'endroit à ne pas rater: Mytras, ruine de ville fortifiée byzantine perchée sur sa montagne, mausolée il est trop tard pour visiter, et un bel orage me tombe dessus, du coup ça sera pour demain.
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le mercredi 20 juillet 2016 à 22:42:39 UTC+2 - Signaler cette étape