Jour 278 : au

Voilà près de deux mois que je n'ai rien posté ici, et si j'ai fait un peu "le mort", que chacun se rassure, je suis en pleine santé, et malgré les conditions tristement particulières qui m'y ont amené, je suis heureux d'être de passage en France après ces plus de 7 mois de voyage solitaire pour y retrouver, ma famille, mes amis, mes proches en somme.
Pour vous raconter ce long silence, je me dois d'indiquer que la décision de repasser par la France est datée de mon premier passage à Hanoï: à ce moment je savais que l'homme qui était le mari de ma mère et que j'aimais comme mon père ne vivrait surement pas plus de quelques semaines, et je décidais donc de faire une escale de quelques semaines en France afin de le voir une dernière fois à Noël. Cette volonté ajoutée au fait qu'il me fallait dégoter une nouvelle carte de crédit, que l'avion pour joindre l'Amérique du Sud me revenait deux fois moins cher en passant par la France, m'a donc amené à prendre un mois avant (un délai d'anticipation qui fut une première depuis mon départ!) mon billet pour quitter Hong Kong le 20 décembre et arriver le même jour après 18 heures de voyage à Paris.
Quelle fut ma frustration de mettre le pied sur le sol français quelques heures après le décès de mon cher Daniel, certes, mais quel fut mon soulagement pourtant d'arriver à temps pour m'occuper de ma mère dans cette épreuve. Enfin bref, je ne vais pas faire mon auto-psychanalyse ici, personne ne le souhaite, et moi certainement le moins.
Je tenais à m'excuser auprès de ceux de mes amis que la durée de mon silence aurait inquiétés, mais j'ai voulu me garder le plaisir, sinon pour la famille, au moins pour les amis, de garder l'effet de surprise de mon débarquement jusqu'à mon arrivée dans ma ville, Dijon. Il m'aura fallut un mois dans la Drôme auprès de ma famille, pour sentir que le moment était propice pour aller saluer le reste de ma galaxie, ce délai s'ajoutant aux 8 jours chinois sur lesquels je ne voulais pas écrire avant, afin de ne pas dévoiler mes plans démoniaques!
Je me prépare donc maintenant à repartir le 22 février de Paris pour Rio, en compagnie de mon amie de cœur Viviane, où nous arriverons en plein carnaval et partagerons trois semaines de voyage avant qu'elle ne rentre, et que je continue mes pérégrinations pour une durée indéterminée, avec peut-être encore moins d'idée qu'avant, quant-à mon itinéraire qui sera surement guidé par les opportunités de volontariat que je saurai trouver sur ce nouveau continent où j'ai envie de faire un voyage différent des phases précédentes, ni mieux ni pire, juste plus lent, moins touristique et plus en immersion. Enfin, une fois de plus: à suivre!
Chacun étant rassuré, je file donc profiter des quelques quinze jours restants avant ce nouveau voyage!
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le dimanche 26 février 2017 à 23:29:33 UTC+1 - Signaler cette étape