Jour 85 : à 12:45 (heure locale)

Je suis donc parti très tôt le matin pour Delhi, où je suis arrivé en fin de matinée, afin de rejoindre John, rencontré à Varanasi, qui a la gentillesse de me ramener mon appareil-photo lors de son escale ici . J'avais faim, j'étais fatigué, et je me suis dit qu' une fois arrivé à l'aéroport je trouverai de quoi manger, et un endroit pour recharger mon téléphone en crédits d'appel et en data. Ce fut ma première erreur, de ne pas m'occuper de ça à la gare où j'étais sûr de pouvoir le faire. On peut acheter des recharges dans toutes les petites échoppes omniprésents qui vendent eau, clopes, chips, et moultes autres choses, mais l'aéroport de Delhi en est étonnamment dépourvu. Je connaissais l'heure d'arrivée de l'avion de John, en fin d'après-midi, et après vérification il semblait bien arriver dans cet aéroport. Je demande aux gens si il y a une autre sortie, on me dit que non, alors je prends mon mal en patience, en me disant que si tout ça ne se passait pas comme prévu, je n'avais aucun moyen de contacter ou d'être contacté par John. À priori pourtant, tout était là pour que ça marche comme sur des roulettes. À priori. J'attends donc des heures durant avec un sévère mal de crâne et le dos en compote. L'avion arrive en retard, mais arrive, mais pas de John. j'attends une bonne heure, mais rien. Un peu sur les nerfs je retourne vers la gare de Delhi pour trouver un hôtel où passer la nuit, avant de rejoindre John le lendemain à Agra, à 3-4h de train au sud d'ici. Je suis éreinté, la tête prête à exploser, fiévreux, les reins et les jambes irrémédiablement contractés.
Aller à Agra le lendemain, après avoir rechargé mon téléphone,me prends pas loin de la journée, que je passe dans le même état, que le paracetamol arrive à peine à rendre plus tolérable. Arrivé à mon auberge de jeunesse, je me jette dans mon lit sans transition.
Le lendemain matin, j'ai vu John à son hôtel, qui me dit qu'il était à l'aéroport avec certes beaucoup de retard, mais quand il me montre une photo de la sortie où il m'a attendu, ce n'était pas la même. Mauvais aéroport, autre sortie, le mystère reste complet, mais j'ai enfin récupéré mon appareil et vais pouvoir reprendre ma route. Étant à Agra, j'y reste quelques jours évidement, pour voir entre autres le Taj Mahal, et surtout prendre du repos car mon état ne s'arrange pas d'un pouce.
Aucune photo ni vidéo
   Pierrococo ne propose aucune photo ni vidéo pour cette étape.

Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le samedi 13 août 2016 à 15:32:14 UTC+2 - Signaler cette étape