Jour 71 : à 22:15 (heure locale)

La journée a mal commencé. Comme je m'y attendais un peu depuis ma découverte de Cassing hier soir, il s'est avéré impossible de trouver quelqu'un qui parle suffisamment bien anglais pour bien me renseigner sur mes possibilités de trouver un guide qui m'emmène dans les mangroves de Sundarbans. J'ai galéré une bonne heure à travers le village boueux pour finir bredouille. J'ai donc changé mon fusil d'épaule et j'ai contacté des gens de Kolkata qui organisent des séjours sur les îles du delta, et un groupe devait passer dans le coin dans l'heure pour se rendre dans le village insulaire. J'ai patienté en buvant des tchais en compagnie de locaux émerveillés de partager un moment avec un étranger. On m'a payé des thés, des parts de gâteau, des bidis, le temps est passé très vite.
Quand j'ai retrouvé le groupe, j'ai eu l'agréable surprise de ne trouver que 4 autres étrangers et un jeune guide très agréable. Quelques kilomètres de voiture, une grosse pirogue pour passer sur une île, un tour en touc-touc (genre de Piaggio en mode transport en commun), et une autre traversée en bateau plus loin, et nous arrivions tous les 6 à destination.
les Sundarbans, ce sont les plus grosses mangroves du monde qui forment le delta du Gange, immense réserve naturelle classée patrimoine mondial de l'Unesco, dont les 3/4 sont au Bangladesh, et le reste en Inde. Le reste en question représente en gros une bonne centaine d'îles dont un tiers à peine sont habitées par de petits villages quasi-autarciques. Ces îles hébergent de la mangrove couverte de jungle et peuplée d'une variété extraordinaire de plantes et d'animaux, allant de crabes par centaines de milliers ( les petites rouges manchots, les gros bleus qui grimpent aux arbres), au tigre du Bengale, en passant par des centaines d'espèces d'oiseaux aux couleurs incroyables et des dizaines de variétés reptiles (crocodiles, varans, cobras, etc...). Chose extraordinaire en cette saison, nous avons eu 2 jours ensoleillés et quasiment sans une goutte de pluie, qui nous ont permis de profiter à fond des beautés du lieu .
Repas, baignade vite fait dans les délicieuses réserves d'eau de pluie, visite de l'île et du village, et tour en pirogue dans les mangroves jusqu'à la tombée de la nuit. Parfait ! Je ne regrette pas un instant de m'être ravisé.
On dort dans des petits bungalows sobres mais propres, on mange les pays préparés par les villageoises en écoutant la musique du trio local. C'est très "touristes",mais en même temps authentique et agréable.
Le lendemain, départ à 6h le matin pour parcourir en bateau le réseau complexe de rivières créé par les îles de mangrove. le silence est total, et nous passons dix heures à errer dans ce labyrinthe fascinant, les yeux à l'affût du moindre animal. Pas de tigres, seulement des traces, et des crocodiles nous n'avons vu que les bébés dont s'occupe le centre de la réserve naturelle où nous sommes allés chercher autorisations et guide officiel. Nous avons vu par contre des dizaines de daims, des singes, des varans, des poissons avec deux bras (!), des oiseaux bleu électrique ou vert et jaune, et bien d'autres choses. La journée chaude au fil de l'eau bordée par la jungle avait tout de l'ambiance que l'on peut se faire d'une descente de l'Amazone.
Après tout ça nous avons repris la route bruyante pour Kolkata, le choc à été un peu violent. Le chauffeur ma laissé à la gare pour je prenne le train qui devait m'emmener vers Darjeeling.
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le samedi 30 juillet 2016 à 16:35:04 UTC+2 - Signaler cette étape