Jour 207 : à 09:00 (heure locale)

Durant le trajet de nuit, je rencontre deux israéliennes qui ont comme moi pas loin de la quarantaine, Miri et Rachel, avec qui je sympathise franchement. Une fois arrivés à Ha Long je leur fait part des retours que de nombreux voyageurs m'ont donné sur le coin, et nous quittons ensemble Ha Long pour nous rendre site une grosse île au coeur de la baie pour trouver à nous loger dans la petite ville de Càt Ba supposée être beaucoup moins envahie par les touristes que Ha Long. Plutôt que de chercher des lits en dortoir, nous décidons de partager une chambre à nous trois. Nous avons au final passé ensemble trois jours qui furent vraiment excellents. Le premier après-midi nous explorons en partie l'île à vélo, avec des engins dans un état tellement piteux,que nous n'étions pas sûrs de pouvoir les ramener en un seul morceau: la balade s'avéra sportive car il s'avéra impossible de gérer les vitesses du vélo sur des routes offrant pourtant de nombreuses montées pentues.
Le second jour nous avons réussi à trouver à un très bon prix un bateau privatif pour seulement nous trois, afin de se promener tous la journée durant entre les pitons rocheux de la baie, ayant la possibilité de demander à notre adorable capitaine de nous arrêter ou d'aller où notre envie nous guidait. Ici nous avons réalisé à quel point nous avons bien fait de quitter Ha Long, près de laquelle la baie est envahie par des centaines de bateaux, partout, quand dans cette partie reculée de la baie, nous ne croisions qu'un bateau de touristes ou de pêcheurs de temps en temps. J'ai été surpris de découvrir qu'au milieu de ce labyrinthe de roche en pleine mer, habitent des centaines de personnes sur des maisons flottantes isolées ou regroupées en villages. C'est d'ailleurs dans un restaurant flottant que nous avons pris un excellent déjeuner ce jour-là. Ce fut une journée magique, assez silencieuse, à contempler ces monuments naturels qui créent un décor paisible, calme, reposant, au milieu duquel j'ai eu le bonheur de me baigner (ce qui restera sûrement ma baignade la plus magique !).
Le troisième jour nous avons randonné dans le parc naturel qui couvre une part importante de l'île, grimpant à travers jungle les montagnes pour parvenir sur un plateau au milieu d'un cirque rocheux magnifique, et abritant un village charmant, champêtre et fleuri, avant de redescendre sur la côte où nous primes à nouveau un bateau pour rejoindre doucement Càt Ba en sillonnant entre les rochers de la baie.
Ce séjour fut une magique étape finale de mon voyage en Asie du sud-est, où j'ai pu profiter totalement, avec grand plaisir et en excellente compagnie, de ce lieu si singulier qui m'a si longtemps fait rêver et ne m'a absolument pas déçu.
Je quitte maintenant l'endroit pour retourner à Hanoï où je dois prendre un avion pour Hongkong demain matin.
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le lundi 16 janvier 2017 à 22:12:02 UTC+1 - Signaler cette étape