Jour 194 : à 22:00 (heure locale)

Parti par bus de Phonsavan j'atteins en fin de journée la ville de Vinh sur la côte vietnamienne, mais à peine passée la frontière, je sais que je vais aimer ce nouveau pays, car en voyant ici les gens rire et sourire, entre eux comme à moi, je comprends ce qui m'a frustré pendant presque tout mon séjour au Laos: je n'y ai pas vu de sourire ni entendu de rire avant Phonsavan et mon apéro avec la maréchaussée locale (le comble !). Certes les laotiens n'ont pas de quoi rire tous les jours, car les gens sont pauvres, régis d'une main de fer par un régime communiste lui-même dirigé dans l'ombre par le parti unique vietnamien. Pourtant les vietnamiens sont sous le même joug, et dans la même tentative de survie quotidienne, mais ici les gens rient, sont curieux, et serviables, cherchent le contact et sont à la fois excités et amusés de pouvoir ne serait-ce qu'échanger un "hello" avec un étranger qui le leur rend. Je ne saurais donc pas expliquer pourquoi les laotiens sont si... rudes, mais je sais quel plaisir j'ai à rencontrer des vietnamiens qui me font d'entrée autant d'effet que les birmans, et je retrouve donc en arrivant ici toute l'excitation et la curiosité du voyageur qui s'était un peu émoussée pendant mes quelques semaines laotiennes. Vinh n'a à priori aucun intérêt touristique, mais j'y passe la nuit avant de reprendre au matin du lendemain un bus pour Minh Bình,petite ville voisine du site que l'on appelle le Ha Long terrestre, à quelques 250km de là.
Aucune photo ni vidéo
   Pierrococo ne propose aucune photo ni vidéo pour cette étape.

Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le mercredi 7 décembre 2016 à 16:47:18 UTC+1 - Signaler cette étape