Culture

Jour 8 : à 10:12 (heure locale)

93 km de piste nous attendent aujourd'hui sur les 180 km qui nous relie à Sarajevo tristement connue pour le guerre de 1992 à 1996. Sur la route nous nous sommes arrêtés à une station de ski, non pas pour skier,même si par endroits nous voyons encore des névés, mais pour une pose déjeuner locale.au menu raki,cevapëíei ,une bière locale ,une crêpe et Café le tous pour 5,25 par personnes.

Nous devions prévoir un petit village typique mais on à louper intersection,nous nous en sommes rendu compte un peu tard. Nous avons continué notre chemin jusqu,à Sarajevo. Arriver à l hôtel Hollywood l'organisation norev nous ont prévu une visite guidé de la ville.très intéressante.

. Il existe3 minorités importantes ici à Sarajevo les Bosniaques (musulman),'les Serbes (orthodoxe ) et les Croates ( chrétiens). Sarajevo à accueillit les J'O en 1984 se qui lui à permis d'être un peu plus connue.
Mais entre 1992 et 1996 la capitale de Bosnie-Herzégovine a subi un siège de plus de mille jours qui a fait plus de 10 000 morts.Dans la ville la guerre à laisser de nombreuses traces d impacts de balles visibles sur les façades d immeuble. Les marques des obus dans les chaussées,sont quant à elle précieusement conservées.
Seize ans après le retour de la paix,Sarajevo,économiquement sinistrée,politiquement divisée,vit dans la précarité d'après-guerre. Actuellement,le salaire moyen est de 500 à 600 euros par mois. Le pays se reconstruit grâce à de généreux donateurs des Émirats arabes.
La population de Sarajevo est de 297 416 habitants. Nous avons pris le tram très typique ou la population est très jeunes et où le chômage est assez élevé.
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le vendredi 6 mai 2016 à 23:19:59 UTC+2 - Signaler cette étape