Jour 21 : à 23:30 (heure locale)

On se réveille le lendemain sous une pluie battante. On ne voit pas à 50 mètres tellement le rideau de pluie est épais. Bon on se motive, on se lève, on se prépare et nous partons. Ouf il ne pleut plus ! On fait du stop pour aller jusqu'au port, une gentille dame nous prend et nous mène au pied du guichet du ferry pour aller sur Moorea. On prend notre billet, et rencontrons Pepita, une française arrivée il y a quelques semaines pour travailler 5 mois en Polynésie. Dans la navette, au vu du mauvais temps, ça tangue pas mal et ça brasse un peu ! Une demi-heure plus tard (fallait pas que ça dure plus longtemps dixit Céline) on arrive à Moorea. Il pleut comme vache qui pisse et Pepita nous propose gentiment de nous mener à notre logement, après un arrêt course pour les repas. Et on accepte avec plaisir ! On se rend compte que son logement est 1km après le notre, on se donne donc rdv un peu plus tard dans l'après midi. On s'installe dans notre chambre, de la grande maison tenue par Isabelle, où plusieurs nationalités cohabitent. On devait avoir une tente, mais la pluie ayant inondée les tentes, on est surclassé et avons le droit à une chambre ! Super ! On retrouve donc Pepita et Mathieu, un ami à elle, pour aller boire un coup au Tipanier, un bar-restaurant très connu de Moorea. Et effectivement il donne sur le lagon et la plage, c'est plutôt agréable !
Le lendemain, on retrouve à nouveau Pepita pour partir faire un petit tour des alentours. Notamment le belvédère, avec une super vue sur les 2 baies de Moorea. On fait un arrêt au Lycee agricole, planté au milieu de la nature luxuriante. Petite balade à travers l'exploitation, et on finit par une bonne petite glace "faite-lycée". Un régale ! Après un petit passage au Tipanier et une hésitation sur la location de kayak, on se décide finalement à attendre le lendemain, en espérant qu'il fasse plus beau. On rentre donc tous ensemble, chacun dans notre logement. On passera l'après midi à ne rien faire (enfin si, la déclaration d'impôts ! Retour brutal à la réalité !). On retrouve Pepita et Mathieu à 19h15, pour aller au Manava, bel hôtel 4 étoiles, avec piscine à débordement donnant sur le lagon, et bungalows sur pilotis. Non ce n'est pas pour aller y manger, et encore moins pour y dormir mais juste pour venir voir le spectacle de danse tahitienne, avec les jolies vahinés et beaux polynésiens. Percussions, fleurs, tatouages, remuages de fesses, et danse du feu, on a le droit à une belle prestation ! Dans un cadre plutôt agréable ! Une belle soirée en somme ! Le lendemain, on se retrouve tous les 4 pour 10h, et on file... au Tipanier ! Petit Café au bord de lagon et on part louer les kayaks pour une heure. S'il y a bien un truc (parmis tant d'autres) à faire à Moorea, c'est pagayer jusqu'à un point précis du lagon pour venir voir les requins et les raies pastenagues. On y est, on accroche les kayaks a une bouée et on se met à l'eau ! Oui, on vient ici pour nager avec les requins ! Pas de panique, ce sont uniquement des requins pointe noire, inoffensifs ! Ça fait vraiment une drôle de sensation au début ! On reste donc ici une grosse demi-heure, à nager et observer les raies et requins tourner autours de nous. Retour sur la plage, et nous filons direction la plage publique pour manger ! Ça donne faim toutes ces émotions ! Nous passons une bonne partie de l'après-midi sur cette plage, Mathieu et Clement sont assez motivés pour aller faire un coup de snorkelling, malgré l'absence de soleil (c'est qu'on deviendrait difficile !). On se dirige ensuite au logement de Pepita et Mathieu pour... le goûter ! On ne se laisse pas abattre ici hein. Mais aussi pour avoir la wifi, car depuis le début du we, Pepita, en amoureuse et connaisseuse de l'Amérique du Sud, nous donne une quantité impressionnante d'informations super cool pour notre séjour ! Une vraie guide touristique ! Dommage qu'on n'ai pas plus de temps, elle aurait aussi pu nous apprendre l'espagnol... On se quitte après avoir tout noté, en les remerciant pour le super we passé en leur compagnie, et les nombreux trajets effectués avec eux. On a eu de la chance !
Le lendemain on passe la matinée dans un salon de tatouage pour nos tatouages polynésiens (on attendait le dernier moment pour les faire), rentrons préparer nos affaires et on prend le bateau de 14h50, pour retourner sur Papeete. On marche jusqu'à la maison de Raiamanu, récupérons les affaires laissées pendant tout le temps de notre voyage dans les îles (oui les duvets, pulls et pantalons nous étaient un peu inutiles ici !), et réussissons (au bout d'une heure) à tout faire rentrer dans les sacs, même quelques courses, en prévision de l'île de Pâques ! Raiamanu nous mène ensuite à l'aéroport vers 20h30. S'ensuit une looongue attente jusqu'à 3h20 du matin pour notre vol, direction l'île de Pâques !
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le lundi 23 avril 2018 à 09:26:36 UTC+2 - Signaler cette étape