Jour 14 : à 20:00 (heure locale)

On arrive donc à 19h à Cabanaconde. On a traversé des paysages incroyablement désertiques, le tout entre 3500 et 4800m d'altitude. Splendide ! Et même assis dans le bus, on sent le passage à 4800 avec une respiration plus courte, et le coeur qui accélère ! On se trouve une petite auberge, allons dîner dans une toute petite cantine (avec des locaux qui ouvrent grands les yeux en voyant deux gringos entrer), et préparons nos sacs pour les 3 jours à venir. Pas besoin de grand chose, il y a de quoi dormir et manger, donc le strict nécessaire suffit ! On se couche pas trop tard car on se lève tôt le lendemain (dans les 5 comme dirait Celine...et ça, ça fait mal !).
5h debout et à 5h30 on est sur le chemin. On n'a même pas besoin de lampe, le jour commence déjà à se lever. Et c'est parti pour 5h de descente jusqu'à notre première étape. On petit-déjeune en chemin, au 1er rayon de soleil qu'on trouve. Et dès que le soleil donne, ça chauffe fort ! C'est pour ça qu'on a préféré partir tôt, et ça nous permet surtout de profiter un maximum des "installations" une fois sur place... Une belle descente dans le canyon, qui est le 2ème plus profond du Monde, le 1er se trouvant à 100km de là, toujours au Pérou ! Oui oui, plus profond que le célèbre Grand Canyon des États-Unis ! On croise une australienne qui remonte (on n'aimerait pas être à sa place, ça monte dur, et il fait chaud !), qui nous conseille un logement pour notre prochaine nuit, qu'elle a A-DO-RÉ. On aime bien les petits conseils comme ça ! On continue notre descente, traversons un petit pont, passons au dessus des cheminées de soufre dans le lit de la rivière (c'est chaud, ça boue, et ça pue l'œuf pourri !), traversons un petit village perdu au milieu de nulle part, et finissons par arriver à Llahuar, notre première étape. On trouve directement la maison de Virginia, qui nous accueille avec un grand sourire ! Ce sont 5 petites chambres, éclairées à la bougie, avec un petit jardin, donnant sur la rivière. Quel cadre ! On s'installe tranquillement, 2 autres Français arrivent peu de temps après nous (également sur les bons conseils de l'australienne croisée plus haut !). Ici c'est électricité aux panneaux solaires et douches solaires chaudes (quel luxe !). On déjeune le bon repas préparé par Virginia, et prenons la direction des "installations" pour le reste de l'après-midi. Et pas des moindres...sources chaudes, installées directement dans la rivière...pas mal pour se remettre de notre descente du matin ! On passe le reste de la journée dans l'eau à 38 degrés avec une dizaine d'autres randonneurs, jusqu'à la nuit tombée et l'apparition des étoiles. On rentre, dînons (encore un repas de Virginia) avec le couple de Français et un couple de jeunes Allemands et nous nous couchons sans trop tarder.
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le jeudi 31 mai 2018 à 04:41:00 UTC+2 - Signaler cette étape