Culture

Jour 4 : à 10:25 (heure locale)

Après 45min de taxi pour monter sur les hauteurs dé Katmandou, au monastère de Khopan (entrée poitrine et bras couverts) règne une atmosphère calme propice au recueillement.
Les moines vont et viennent dans ce lieu où leur logement jouxte le temple et les résidences de hôtes désireux d'y séjourner en retraite spirituelle. Le tout dans un splendide parc, entretenu avec soin (la propreté du lieu tranche avec la poussière et le manque d'entretien de Katmandou, arbres, fleurs et sculptures s'y égaillent en parfaite harmonie.
Une magnifique vue sur la vallée ne gâche pas le plaisir de la visite.
À notre arrivée nous sommes invitées à suivre l'enseignement proposé dans le temple. Nous recevons quelques instants (manquant de temps pour tout écouter) les pensées d'une none. Qu'est-ce que la souffrance? La liberté? Ne découleraient-elles pas de notre attachement aux choses matérielles?
Au moment de partir nous osons reprendre une proposition du moine qui nous avait accueilli : voir les reliques du monastère. Un employé du site nous conduit à l'étage d'un bâtiment non ouvert au public où sont protégées les reliques de deux grands Lamas du monastère. Les restes remarquables de la crémation sont présentées dans des vitrines pour y être vénérés. L'employé dans la même grande gentillesse népalaise que nous apprécions depuis le début du voyage, nous renseigne, évoquant le prochain Lama (réincarnation du dernier Lama décédé). Nous échangeons même sur sa situation personnelle depuis le tremblement de terre de l'an dernier. Échange inattendu mais instructif et plein de tendresse pour l'humanité. Quel beau moment!
Un temps pour tout : nous faisons tourner pour la première fois un énorme moulin à prière. Quel joie de propulser ce tourniquet géant pour déclencher la cloche de la méditation consciente. Rendez-vous sur Facebook pour la vidéo de apprenties propulseuses rieuses.
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le lundi 24 octobre 2016 à 18:49:53 UTC+2 - Signaler cette étape