Jour 21 : à 14:26 (heure locale)

Ça y est !!!!!!!!! J'ai fait mon premier saut en parachute !!!!!!!!!!!!! C'etait gééééénnniaaaaaaaal !!!!! Faaaa-buuuu-leuuuuux !!!!!!!!!!! Fantastique !!!!!!!
Sensations inouïes, comparables à rien de connu !!!!!!!
Je veux re-sauter !!!!!!

Résumé du saut :

A 4000 mètres on saute de l'avion en s'élançant à l'horizontal le regard bien devant soi. La chute libre est très très bizarre, beaucoup de turbulences avant d'être stable, même avec 2 moniteurs à mes côtés qui me tiennent. C'était un autre monde, avec du stress, sans comprendre ce qui m'arrivait, même si sur la vidéo on me voit sourire !

Après ouverture du parachute à 1500 mètres (c'est moi qui l'ai ouvert et non les moniteurs ! ) on est freiné très progressivement en 4 secondes pour passer de 200 km/h à 15km/h et on peut alors admirer le paysage, qui est magnifique !!!! C'était énorme, sublime !!!! J'ai ris de plaisir !!!
Le pilotage est très facile, très efficace.

Mais à l'atterrissage j'ai foiré : je n'ai pas appréhendé le sol à la bonne hauteur, j'ai freiné trop tôt, du coup mes jambes n'ont pas touché le sol comme je pensais, et n'ai pas sû quoi faire. Je suis tombé et j'ai glissé sur la terre, sur 1 mètre ou 2. Mais pas de bobo. C'est très courant au début.

Bref, supers émotions, supers sensations !!! J'arrête pas de revivre ma chute dans ma tête !!!

Et j'ai été filmé !!! Je mettrai la vidéo en ligne dès mon retour.

J'ai vu la vidéo, pour un débriefing technique avec la monitrice qui m'a filmé pendant la chute. Une super monitrice, charmante, rassurante, très pro et très souriante. Ça aide à se détendre ! Elle a 2600 sauts !!!
Elle m'a dit que ma chute libre était parfaite, position nickel, pas de défaut. Ben ça fait super plaisir !!!

La formation que j'ai eue hier (un moniteur sur la partie matériel, sécurité, vol sous voile, et cette monitrice pour la partie chute libre) pour sauter seul vaut vraiment le coup : pour un maximum de sensations, de maîtrise, et surtout pour continuer la formation sur 9 autres sauts (au 6ème saut, on saute sans moniteurs à ses côtés !)
Mais c'est un autre budget, faut maintenant économiser !

Je reste encore un peu dans le hangar de l'aérodrome (en fait, toute l'après-midi !) pour voir les autres sauter, atterrir, pour discuter par-ci par-là, faire quelques photos souvenirs avec mes moniteurs et pour l'ambiance...

Il est 17h, il est temps de dire au revoir et de partir pour Arles.
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le mardi 25 août 2015 à 09:43:47 UTC+2 - Signaler cette étape