Jour 2 : à 20:30 (heure locale)

Nous voici donc arrivés à Yogyakarta, après notre "nuit blanche" (comme quand on était ados, mais là ce n'était pas un choix !), partagée entre attente en aéroports et vols de nuit. Nous décollions à 1h45 de Ho Chi Minh, et arrivons à 11h30 au petit aéroport de Yogya (pour les intimes). Céline a réservé une petite GuestHouse bien agréable pour passer Noël, avec la piscine pour compagnie ! Suite à notre petite nuit, on finit notre journée, à ne rien faire entre sieste (surtout) et piscine (faut bien !), et on se trouve un petit restau pas cher pour notre repas du soir. Et comme on peut s'en douter, on attendait notre nuit avec impatience !
Le lendemain départ pas très tôt, pour aller visiter la ville, sous une chaleur qu'on avait perdu depuis le début du Laos ! Ça nous change, on a re-chaud à ne rien faire ! On découvre en fait que certains des lieux à visiter, ferment à 14h, pour équilibrer le flux de touristes entre les visites et les rues marchandes aux nombreux magasins et boui-boui. On se dirige vers le Sultan Palace, qui abritait le Sultan, et auquel est attaché le Water Castle, superbe bâtisse aux 3 grands bassins d'eau pour permettre au Sultan de prendre du bon temps. On aura même le droit à une visite guidée gratuite d'un étudiant en tourisme, en stage au water castle. Il nous emmène découvrir les petites ruelles de Yogya aux nombreux graffitis et monuments. On continue ensuite note balade et sur les conseils d'un local croisé dans la rue on se dirige vers un atelier de Batik, (on s'est un peu senti obligé enfait) une technique de peinture à base de cire et réalisée grâce à un outil en forme de pipe, sauf qu'au lieu de mettre du tabac c'est de la cire liquide, et qui ressort par une pointe ressemblant à la mine d'un crayon (plus ou moins épaisse selon les besoins). On réalise ainsi des tableaux, tuniques, robes, teeshirts. Un travail minutieux et long ! On passe ensuite par la grosse rue à touristes, Malioboro Street, où les 247 échoppes vendent toutes la même chose: teeshirt, sacs à mains, pochettes en tissus,etc... avec beaucoup de motif type batik, mais absolument pas artisanal comme on peut s'en douter ! On se découvre aussi un talent pour les interviews. En effet, les jeunes étudiants de Yogya ont apparement des petits travaux pratiques pendant les vacances : interviewer des touristes étrangers pour pratiquer l'anglais, et filmé bien sûr, en guise de preuve du travail bien fait ! Chose qu'on accepte avec plaisir, et ils font une drôle de tête quand ils apprennent que Céline est prof d'anglais ! On a même eu des petits cadeaux pour nous remercier du temps passé avec eux ! Le soir retour à notre petit restau, et on finit par une énorme glace, après avoir fait la queue pendant une bonne demi heure tellement il y a du monde ! Car oui, niveau timing, c'est pas le top, puisqu'on apprend que nous sommes arrivés le 1er jours des vacances scolaires ! Donc il y a beaucoup de locaux partout ! Et on va en faire l'expérience le lendemain, à Borobudur !
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le dimanche 31 décembre 2017 à 12:27:51 UTC+1 - Signaler cette étape