Jour 9 : à 13:00 (heure locale)

On est accueilli avec des grands sourires de toute la famille, le repas nous est offert, et on conclut l'arrangement pour la mission Kawah Ijen. On se couche pour 2h de sommeil, car le réveil est programmé à minuit. Faut le mériter le Kawah Ijen !
Après une grosse heure de jeep sur des routes de montagne, (et 2-3 pauses parce que notre chauffeur s'endormait), nous arrivons à l'entrée du chemin pour la montée.
On a mis environ 1h30 pour grimper, et ça grimpe dur ! Une fois sur la crête du cratère, il faut refaire 3/4h de crapahutage pour descendre en bas du cratère.
Et c'est là que la magie opère. Le Kawah Ijen est un des 2 seuls endroits au Monde où l'on peut observer des flammes bleues sortant de terre. C'est le gaz de soufre qui s'échappe et brûle à très haute température qui donne cette couleur bleue incroyable qu'on ne peut voir que pendant la nuit noire. D'où le réveil nocturne ! On reste donc ici avec plusieurs dizaines d'aventuriers d'une nuit à observer ce phénomène incroyable, avant de remonter bien vite bien vite sur la crête. Bon faut dire que c'est plutôt hostile comme endroit. En effet, la lourde fumée de soufre qui s'échappe nous envahit parfois (souvent ! Selon le vent) et nous oblige à porter un masque pour respirer un peu plus facilement, bien que ça nous brûle quand même la gorge et pique les yeux.
Et retour en haut, le spectacle continue. En plus du phénomène des flammes bleues, un immense lac acide se trouve la haut, dans le cratère à 2300m d'altitude. C'est le plus grand lac acide du Monde, et certainement l'eau la plus acide qu'on puisse trouver: 0,2 de pH ! Autant dire qu'on a pas tenter de tremper l'orteil pour vérifier la température de l'eau ! D'une couleur bleu turquoise, il est hypnotisant. On a donc le droit à un jour levant donnant sur ce magnifique lac. Bien évidement ce soufre n'est pas laissé là tranquillement, les porteurs de soufres descendent plusieurs fois par jour, vont au plus près de la sortie du soufre, sans masque, extraient des morceaux et remontent avec des paniers chargés de morceaux de soufre, parfois jusqu'à 35kg pour un seul panier... nous qui suffoquons à chaque petit nuage de gaz toxique et remontons avec difficulté, on se garde bien de se plaindre en voyant cela.
On redescend sur les coups de 7h après en avoir pris plein la vue (et les poumons), retour en jeep, petit dej, douche, et on repart pour le Ferry pour changer d'île et arriver sur l'île de Bali !
Ce fut 4 jours épuisants, mais plein de découverte et on mesure notre chance d'avoir droit à ces spectacles uniques ! On est fatigués mais on va se refaire une santé sur Bali !
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le lundi 1 janvier 2018 à 20:29:43 UTC+1 - Signaler cette étape