Jour 7 : à 21:00 (heure locale)

Après notre trajet éreintant depuis Yogyakarta (18h de trajet), et notre arrivée à 1h30 du matin, on se lève à 3h du mat' pour notre mission lever de soleil. Pour le commun des mortels, on accède au point de vue en jeep, mais pour les "raccros-de-l'euro" dans notre genre, pas de jeep. Ça marche aussi avec "écolos" ! On a décidé de faire tout par nous même, sans passer par les tours organisés. On se met donc en marche, à la lampe frontale, au début sur la route (où on est doublé par une bonne cinquantaine de Jeep, sans être marseillais), puis crapahutage sur un chemin pentu plus ou moins repéré et 1h30 plus tard on est dans la place. On est une trentaine, dans la nuit, à attendre un lever de soleil donnant sur les montagnes et notamment sur le Bromo et la plaine qui l'entoure. Au final, on a plus le droit à un lever de nuages qu'autre chose. On a rien vu du tout, enfin si M. Brouillard-épais. Et pour couronner le tout, il se met à pleuvoir. On redescend donc, et rentrons sur les coups de 7h à la GuestHouse, trempés. Échec complet. On prend un léger petit dej', discutons avec nos compagnons du voyage-de-la-mort de la veille, une douche chaude et zou au lit ! Une grosse sieste plus tard, on se lève pour déjeuner, et enchaînons sur la balade pour accéder au volcan Bromo. La encore l'excursion au Bromo fait partit du pack "lever de soleil+Bromo" en jeep. Mais on décide de se rendre au Bromo encore une fois en marchant. On trouve un petit chemin pour descendre dans la plaine, et traversons la plaine désertique recouverte de poussière et cailloux volcaniques, la Caldeira. On se sent tout petit ! On file jusqu'au volcan et montons les quelques marches pour grimper sur la crête du volcan voisin du Bromo. Le cratère nous accueille avec un léger ronronnement, bouillonnement, relâchant une fumée blanche. On est tout foufous, c'est notre premier volcan ! (Même si on avait bien aimé notre voyage scolaire en Auvergne hein !) On reste une petite heure et rentrons au village. Une certaine satisfaction nous envahît sur le retour (attention, les respectables citoyens peuvent, s'ils le souhaitent, ne pas lire la phrase suivant ce message d'alerte), on a réussi à échapper à la taxe d'entrée à la zone Volcans de 13€/personne, inévitable si on fait l'excursion en jeep. Ça rattrape l'échec du lever de soleil ! On finit notre journée tranquillement, dîner et dodo, bien mérité après nos aventures du jour !
Le lendemain nous prenons un minivan pour redescendre du village, et patientons avec 3 autres voyageurs (dont un Angevin, le monde est petit !) pour prendre la train direction l'Est de l'île de Java. On rejoint la ville en bas du Volcan Ijen, dans la soirée, où le monsieur de la GuestHouse vient très gentiment nous chercher.
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le dimanche 31 décembre 2017 à 12:34:24 UTC+1 - Signaler cette étape