Jour 14 : à 11:45 (heure locale)

Me voilà dans l'ancienne capitale et lieux de résidence du Maharadjah. Avec Guillaume on commence par chercher le bus de ce soir pour Hampi, ce qui nous mène à l'autre bout de la ville mais comme Guillaume ne sais pas lire forcément ce n'était pas la bonne gare routière: on était au bon endroit des le debut...
Cette ville est vraiment habituée aux touristes on compte bien entendu les chauffeurs de tuctuc qui te proposent un tour de la ville, une chambre d'hôtel et même de la drogue (oui Mysore est comme Amsterdam ici c'est légal et c'est bourré de cofee shop), on rencontre même des gamins qui eux ne sont pas cons ils demandent directement des euros. Mais sur notre route on rencontre un masseur qui veux nous aider pour améliorer son karma donc il ne demande pas d'argent (enfin!). Il nous enmener voir les fabriques de soie de la ville. Oui la majorité de la soie d'Inde est fabriquée à Mysore ou elle n'est pas taxée.
Pour le repas de midi ce sera Papa John's! Oui j'avais entendu parlé de cette chaîne américaine je voulais goûter pour une fois que j'en trouve un. Mais ce sera aux tarifs américains (surtout se méfier des prix qui sont sans la taxe de 20%).
On rejoint ensuite le palais du Maharadjah ou on doit payer 200 roupees, pris pour les étrangers, si ça ce n'est pas un peu raciste! Alors on paye sans rien dire et on rentre. Je laisse mes chaussures à la réception gratuite et où des panneaux indiquent qu'il ne faut pas donner de pourboire bien que les femmes qui la tiennent ne prenne tes chaussures que si tu tends un billet sinon elles font semblant de ne plus avoir de place... Et me voilà à l'intérieur de ce palais, un genre de Versailles à l'Indienne. Fait avouer c'est vraiment grandiose et superbe mais Guillaume lui ne regarde que le groupe d'Allemandes devant nous.
Il nous reste du temps avant notre bus donc on se dirige vers le marché ou ils font de l'encens. En fait c'est super simple de faire de l'encens, juste ils font de l'encens et ils te vendent des huiles aromatiques, je suis venu pour l'encens moi. J'arrive quand même à avoir mes bâtons alors que Guillaume craqué pour un flacon qui a la même odeur que son parfum.
Avec le peu de temps qu'il nous reste on se dirige vers un "body shop" pour qui Guillaume achète des huiles aromatiques mais à la vue de la clientèle ça devait être un cofee shop. Bon on prend les huiles et on rejoint la gare routière où nos sacs nous attendaient à la consigne.
Aucune photo
   Dalton-MT ne propose aucune photo pour cette étape.

Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le mercredi 15 juillet 2015 08:44:59 UTC+02:00 - Signaler cette étape