Jour 37 : à 20:30 (heure locale)

Après notre voyage-marathon, nous voici donc à Varanasi ! Nous logeons dans le "Chowk", quartier le plus populaire et mystique de Varanasi. Pour les Hindous, mourir et être brûlé à Varanasi, c'est s'assurer de mettre fin au cycle de réincarnation, et d'aller au "Paradis". Et bien sûr il y a aussi le Gange, fleuve le plus sacré d'Inde, qui fait partie intégrante de la vie des habitants de la ville, on s'y lave, on y boit, on y dort sur les "Ghat" (ces quais longeant le Gange). Le côté mystique vient du fait que 24 heures sur 24, des bûchers brûlent pour la crémation des défunts. La crémation sur un bûcher n'est pas accessibles à tout le monde. Seul ceux qui ont assez d'argent peuvent se le permettre (5 roupees le kilo de bois le moins cher et jusqu'à 100rs pour le bois de Santal). Il faut en moyenne 350kgs de bois pour une personne, pour les plus pauvres, un crématorium électrique a été mis en place. De plus les Enfants de moins de 10 ans, les malades de la peste, les décès par piqûre de cobra, les femmes enceintes et les Sadhus (mendiants religieux) n'ont pas besoin d'accéder à la crémation. Considérés comme purs, ils sont directement immergés dans le Gange. Après la crémation, les cendres sont dispersées dans le Gange. On a ainsi pu voir passer très régulièrement dans les rues des cortèges d'hommes (les femmes n'ont pas accès aux crémations, "parce qu'elles pleurent") avec les corps, recouvert de tissus de toutes les couleurs. On dit qu'à Varanasi, le feu ne s'est pas éteint depuis plus de 1000 ans !
On s'est donc baladé dans les toutes petites ruelles (mais les motos y circulent quand même, Klaxon hurlant !), s'arrêtant de temps à autre pour boire un coup (eau pétillante - citron, un régal !), mais aussi pour laisser passer les vaches ! On s'y est perdu, retrouvé, puis reperdu ! Mais c'est ça Varanasi, pas de visite à proprement dit, on découvre et on déambule. Le soir on assiste, avec des centaines d'Hindous, tous entassés sur le Ghat principal, à la cérémonie du Puja, durant laquelle se déroule l'offrande de la lumière (le feu) au Gange, accompagnée de chants et prières au rythme de percussions.
On se lève de bonne heure le lendemain matin pour assister au lever de soleil sur le Gange. On n'aura pas eu celui du Taj Mahal, mais celui sur le Gange pas question de le louper ! Et quel spectacle ! On y découvre aussi la ville qui se lève, petit à petit. Les nombreux Indiens qui dorment à même le sol, nous rappelle quand même la pauvreté extrême qui règne dans le Nord de l'Inde... nous retournons à notre GuestHouse pour finir notre nuit, et préparer les sacs. Nous prenons encore le temps de nous balader et de déguster un délicieux lassi banane-coco (et chocolat pour Clément !) et il est déjà l'heure de partir pour la gare et prendre la direction d'Orchha !
Varanasi, pas de visites simplement s'imprégner de l'énergie qui s'y dégage !
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le dimanche 10 septembre 2017 à 04:26:16 UTC+2 - Signaler cette étape