Jour 16 : à 10:45 (heure locale)

Nous voici donc arrivés à Alleppey (dire "Alépi" ou "Alépaye"). Dans une guesthouse au bout d'une petite ruelle, que nous avons mi 30 min à trouver, au lieu de 5. Petite chambre agréable et très tranquille pour le coup !
Le grand truc à Alleppey, c'est de se balader dans les "backwaters". Ce sont des canaux qui se croisent et se recroisent, certains très larges, d'autres beaucoup moins, et où les villages s'organisent autours de ces méandres. Plusieurs types de balades: dans un gros houseboat à moteur (très à la mode pour les Indiens, s'inquiétant peu des désastres environnementaux que ça entraîne), ou dans des barques à rame où il est possible d'être plus ou moins nombreux (c'est moins rapide, plus sportif, et ta conscience personnelle est rassurée).
C'est cette dernière solution que nous choisirons, départ tôt le matin, avec 2 autres gars que nous rencontrons dans la guesthouse, Florent et Clément. Ce qui est sympa dans notre formule c'est que nous mangeons le petit déjeuner et le déjeuner chez notre guide/capitaine ! Donc très local ! L'intérêt d'une petite embarcation, c'est aussi de pouvoir accéder aux petits canaux et ainsi découvrir comment s'organise des locaux dans cet environnement bien particulier : les femmes font la lessive dans l'eau et battent le linge sur la pierre, les pêcheurs sur leur barque viennent au pied des maison vendre le poisson...un vrai plaisir de découvrir tout cela ! Après un début de balade très... pluvieux, le soleil se découvre enfin, nous permettant de voguer au fil de l'eau... après 4 heures de promenade nous rentrons pour déjeuner ( et tant que tu finis ton assiette, on te la remplie ! Si t'en reveux, y'en rena !). Balade digestive dans les rizières, juste derrière la maison de notre hôte ! Puis retour à l'hôtel , les bras plus musclés que Popeye, et sans épinards !
Le lendemain, nous quittons Florent et Clément et partons pour Fort Kochi, la ville à une cinquantaine de km au dessus.
Nous faisons un arrêt pour l'après-midi sur la route, à Marari Beach, une superbe plage avec sable fin et palmiers, tranquille et... reposante !
Fort Kochi, on y accède en ferry depuis la ville d'Ernakulam. C'est une ville, circulation abominable et absolument pas agréable. On est bien content de passer de l'autre côté et de loger à Fort Kochi ! Et on tombe sur une super guest House en plus ! Promenades, visites et bons repas ! Au détour d'une rue nous tombons sur... Clément et Florent ! On s'échange les bons plans resto, et on leur demande d'arrêter de nous suivre, parce que bon, ça suffit les têtes connues ! On commence notre debut de soirée par une représentation musico-théâtro-maquillageo-ancestro-bizarre Keralaise : le Kathakali. À base de grimaces, représentant les émotions; de musique (percussions, cymbales, et chant); et de cris. Bref, bizarre mais sympathique ! Et on finit la soirée par un bon restaurant tibétain...et oui il faut bien changer de l'indien parfois !
Le lendemain, notre mission est de filer à Ernakulam et de trouver comment rejoindre Ooty, ville accessible uniquement en utilisant un petit train à vapeur classé à l'UNESCO, et dont le trajet est apparement magnifique. Après avoir essayés plusieurs solutions, appris que les trains étaient pleins pour les 15 jours à venir, et être passé par la phase de désespoir, nous nous résignons à abandonner le projet... Nous prendrons donc un bus de nuit, le soir même, pour rallier Ernakulam à Mysore. Nous avons eu le droit à un pilote de bus, nous l'avons pris avec 3/4 d'heure de retard, mais nous sommes arrivés ce matin pile à l'heure ! À nous Mysore !
Fort Kochi, c'était plutôt agréable, mais la journée à essayer de trouver la solution pour rallier Ooty nous a laissé un goût amer...
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le mercredi 23 août 2017 à 14:34:35 UTC+2 - Signaler cette étape