Jour 29 : à 11:00 (heure locale)

Samedi, cherchant un endroit pour dormir près du lac je quitte la route et prends une piste menant à l eau.
Ici le lac est calme et bordé d une belle plage de sable fin que je décide de suivre pour m éloigner des quelques habitations.
J avance et vois un gros 4x4 s arrêtant à proximité d un véhicule ensablé. Le conducteur du 4x4 est sobre à l inverse des 6 jeunes qui ont mis la voiture sur la plage.
Les voyant batailler à tracter la voiture avec une petite corde, je leur propose ma sangle qui est plus résistante. La voiture sortie, pour me remercier, ils se tappotent le cou en me regardant. Je connais bien la signification de ce geste qui veux dire: "on va boire un verre de vodka".
Je leur dit merci et refuse en leur pretextant que je veux encore conduire. Là ils comprennent que je suis un étranger en vacance et me font comprendre avec le sourire que leurs voitures sont au milieu de la piste et que je ne peux pas aller plus loin. Bon je ne fait pas ma mijorée longtemps et accepte volontier leur verre.
Ce dernier sera suivi de très très nombreux autres verres de vodka, bière et whisky sur un terrain privé où tout ce groupe se réuni deux ou trois fois par an.
Ambiance familiale et festive où je suis immédiatement intégré. Des que je tente de les abandonner pour aller dormir, cela a comme effet de remplir nos verres en proposant de lever une 128 ème toast à mon honneur. Leur niveau d anglais étant équivalent à mon niveau de russe, donc nul, nous finissons la soirée à se faire des mimes pour communiquer ou utilisons Google translate quand le réseau est suffisant.
Un moment de lucidité me rappel que j ai rdv avec Janmi et sa famille demain midi. Ne pouvant y être je leur envoie un message pour décaler à la fin d AM.
Après un petit tour en boîte de nuit nous finissons la soirée autour d une guitare sur la plage à l aube. Il est 5 h du matin.
Vassili, coach de l équipe de Russie des moins de 70 kg de judo vient me réveiller vers 8h pour me proposer un thé puis d aller relever les fillets de pêche qu il a installé la veille.
La tête embué nous embarquons sur une barque à rame mais il semble que les poissons aient été sensibles à notre vacarme nocturne et aient choisi d aller se faire prendre ailleurs.
S en suit un savoureux repas ou des toasts sont encore levés.
Puis nous embarquons tous sur le bateau de Pietrovich pour une balade sur le Baikal. Promenade très sympathique jusqu'à ce que moteur tombe en panne.nous ne sommes pas très loin de la berge et une demi heure plus tard nous embarquons sur un autre bateau.
Arrivé à terre je leur explique que je dois retrouver mes amis et malheureusement les quitter.
Comme tous habitent Oulan Oude, ils me proposent de faire la route ensemble sans oublier de s arrêter pour me faire goûter les produits locaux vendus sur le bord de route.
Ayant organisé un point de retrouvaille avec Janmi c est avec beaucoup de tristesse que nous devons nous séparer.
Ce moment aura été intense en échange pour tout le monde, extrêmement convivial et restera gravé dans nos têtes.
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le lundi 7 novembre 2016 à 16:40:42 UTC+1 - Signaler cette étape