Culture

Jour 36 : à 22:57 (heure locale)

Un peu d'histoire sur l'Andalousie
Hauts lieux d'Andalousie : Séville, Grenade, Cordoue
Les points forts :
La cathédrale et l'Alcazar de Séville unesco
L'Alhambra de Grenade unesco
La mosquée-cathédrale de Cordoue unesco
L'Alcazar de Cordoue unesco
Le site romain d'Italica
C’est une Espagne méridionale et riante, à l'histoire complexe, que l’on découvre au sud de la Sierra Morena, quand on atteint la vallée du Guadalquivir, le Baetis qui donna son nom à la province romaine de Bétique. C’est là que s’installa pour plusieurs siècles le centre politique et culturel de l’ancien Al Andalus, cet Extrême-Occident musulman où la dynastie Omeyyade de Cordoue constitua, à la veille de l’an mil, un califat puissant et prospère qui ne dura qu’un siècle, mais qui fit place à des royaumes musulmans, bientôt renforcés d’apports marocains, qui permirent à l’Islam ibérique de prolonger son existence jusqu’à la fin du XVe siècle, au moment où les Rois catholiques reconquirent Grenade. Redécouverte par les auteurs romantiques, cette civilisation arabo-andalouse, porteuse d’un brillant épanouissement culturel – illustré par les œuvres d’Averroès ou de Maïmonide comme par les monuments de l’Alhambra ou de Cordoue –, conserve toute sa force de séduction, et c’est à Grenade, longtemps considérée par les musulmans comme la « Damas de l’Occident », que le visiteur peut le mieux s’immerger dans l’atmosphère de ce monde raffiné.
Soyez le premier à suivre ce carnet
Aucune photo
   cataliluc ne propose aucune photo pour cette étape.

Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le lundi 21 septembre 2015 23:00:33 UTC+02:00 - Signaler cette étape