Jour 5 : à 08:00 (heure locale)

Arrivée de bonne heure le Samedi à Otavalo pour découvrir l'un des plus grands marchés d'Amérique du sud. Pour une journée cette petite ville Andine située en les volcans Imbabura et Cotocachi devient un centre économique majeur. cinq marchés se répartissent la ville : fruits, légumes, viandes, bestiaux et animaux vivants (lamas, cochons dindes, autruche etc...), et artisanat traditionnel. Un vrai régale pour les yeux, de superbes couleurs, et des bons petits plats que je ne manque pas de goûter. C'est aussi surtout un bordel sans nom et un abattoir à ciel ouvert :) .
Je rencontre ce jour là, la femme d'un "chaman" faisant partie d'une sorte de communauté d'indigènes vivant dans la réserve de Peguche (située non loin d'Otavalo). Je suis invité à les rejoindre et y passe finalement 2 jours. Pas d'eau courante ni électricité, la viande est séchée à l'air et l'hygiène une théorie. Je dors dans ma tente et c'est très bien du coup. Au programme de ces deux jours, rivière, piscine naturelle, cérémonie du Temazcal (sorte de sonna dans le noir enterré avec des pierres brûlantes, des huiles essentielles d'eucalyptus, des tambours et des chants remerciants la "Pacha Mama", la terre mère).
Même si fort sympathique je décide de repartir pour une journée de randonnée jusqu'à la lagune de Cuicocha. Belle journée sportive ou tout le monde à bien cramer :)
Soyez le premier à suivre ce carnet
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le jeudi 12 janvier 2017 à 18:36:12 UTC+1 - Signaler cette étape