Jour 8 : à 02:00 (heure locale)

Départ à 9h pour le pain de sucre qui est a l'opposé du Corcovado. On y accède par 2 téléphériques successifs puisqu'il y a 2 collines abruptes la plus haute culminant à 395m. Encore une fois le temps est avec nous et nous bénéficions d'un panorama à 360° à couper le souffle (tellement que j'ai un petit moment de vertige lors le la halte intermédiaire). D'un côté nous voyons les plages d'ipanéma et de Copacabana ou nous étions logés, de l'autre la baie de Rio avec l'aéroport édifié sur une île et le grand pont qui relie Rio à Niteroi . Il y a moins de monde qu'au Corcovado et le sommet est très bien aménagé ce qui rend la visite encore plus agréable. Les photos parlent d'elles même je pense. Au retour nous allons boire une eau de coco au tout début de plage de Copacabana, moi je ne suis pas très fan je la remplace par une caïpirinha ! Quartier libre ensuite, le groupe se sépare on décide d'aller se baigner sur la plage mais l'eau est assez froide et Marianne n'est pas très téméraire non plus du coup ça ne dépassera pas,les cuisses. On remonte par la plage vers l'hôtel pour manger dans un restaurant à proximité, mais il est fermé et on le reconnaît pas bien ce qui fait que l'on fait plusieurs aller et retours (pas loin de 1,5km) avant de se rendre compte de notre erreur. On mange donc assez tard, Marianne à envie de faire une sieste moi je préfère faire piscine sur le toit au 21°étage. Marianne s'installe sur une lit sous tente mais c'est à l'ombre je préfère un transat au soleil. Je me baigne tout de suite l'eau est chaude, j'irai 4 fois et je vais chercher Marianne pas décidée à se baigner. J'essaie de me détendre au soleil mais comme le transat est juste à l'angle du toit et qu'il y a des rafales de vent j'ai des angoisses de vertige. On redescend dans la chambre ou étant mieux je fais une bonne sieste. A 19h nous partons pour un repas délicieux dans une churascaria. A la fin du repas on quitte le groupe pour aller en taxi vers Ipanéma dans une boîte ou se produit un groupe de musique de bossa nova. On y passe une excellente soirée. Retour en taxi vers 1h du matin. Au moment de me coucher, comme on part demain je décide de mettre en charge mes appareils électroniques et je me rends compte que je n'ai plus mon téléphone, il est tombé dans le taxi quand je suis rentré. Je me rhabille et vais à la réception pour leur demander d'essayer d'appeler mon portable si le chauffeur tourne toujours. Impossible d'avoir une ligne. On essaie via whatsapps sans succès également. Il me suggère de le faire dans ma chambre, j'objecte que ça va coûter et que le chauffeur ne parlant ni français ni anglais cela ne sera pas aisé. Il demande à un collègue de monter avec moi. Après 3 appels je fini par dialoguer avec une personne qui parle anglais et me confirme avoir trouvé mon mobile sur la banquette lorsqu'il a quitté son travail. Il me donne RV à 10h dans la boutique ou il travaille. Nous sommes soulagé.
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le lundi 20 novembre 2017 à 18:46:08 UTC+1 - Signaler cette étape