Culture

Jour 61 : à 16:00 (heure locale)

Un bon pèlerin averti en vaut deux et ce matin croyez-moi mieux fallait l'être ! Déjà ne pas manquer mon train Italianos" père & fils de l' Adriatique, car se sont des lève tôt... 5 hrs ! Aussi surprenant que cela peut le paraître, c'est bonnet et gants que j'ai retiré du sac et j'ai fait des envieux (une paire de gants en soie, ça mange pas de pain dans un sac !).
En sortant de Carrion de Los Condés, le Camino se confond avec l'ancienne voie Romaine de la Trajana "la fameuse traversée de Paramo" 17 kilomètres rectiligne... 10° ce matin et je me demande comment Laurent à pu s'engager sur cette voie hier en plein cagnard ! Car ici c'est bien connu, il fait chaud la journée et froid la nuit. C'est en pèlerin humble que je suis arrivé à Calzadilla de Cueza, on se sent tout petit et quel bonheur de revoir simplement un toit.... signe de civilisation. jusqu'à Sahagun, le chemin alternera entre N120 et A231 et des villages quasiment désertiques, abandonnées socialement, que l'on laisse dépérir progressivement.
A Sahagun, je suis dans l'ancien église de la trinité, renommé depuis albergue de Cluny, l'une des plus importante cités Jacquaires, dont la réputation s'étendait dans toute l'Europe.
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le mardi 28 novembre 2017 à 18:00:53 UTC+1 - Signaler cette étape