Culture

Jour 48 : à 13:15 (heure locale)

Ce jour de "relâche" à été consacré à "une grande lessive", une dernière expédition enfin d’alléger "encore" ce sac (10.500 kg) et l'achat de mes nouveaux godillots.
Le chemin est un lieux de rencontre, alors quoi de plus normale que de croiser des personnages qui me peuvent nous laisser indifférent, tel que ce prêtre missionnaire Hongrois. arrivant de Lourdes et repartant ce matin pour Santiago, malheureusement mon Anglais de 6ième ne pas pas permis d'échange, un grand regret.
Autour de la table ce soir, il y a Alain et sa sclérose en plaqué attrapé à l'Ile de la réunion des suites à épidémie du fameux moustique. Marchant très très difficilement, il compte relier Santiago en fauteuil roulant... et comme son l'handicape ne lui suffit pas il a attelé une remorque à son fauteuil... pour cet ancien athlète d'aïkido et aux 3000 pompes par jour rien n'est impossible. Personnage très attachant, j'espère le revoir et partagé son aventure. (Il devra jongler avec le chemin et les horaires de bus, comme ce matin). Le chemin est internationale, pour preuve cette grand mère avec son petit fils débarquant d’Alaska.
Demain est annoncé le retour du très beau temps... et ça c'est une bonne nouvelle.
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le lundi 30 octobre 2017 à 17:53:58 UTC+1 - Signaler cette étape