Culture

Jour 41 : à 22:00 (heure locale)

Une matinée magistrale...Tout en sous bois, sur des pistes où ancienne voie ferrée transformé en voie verte jusqu'à Eauze, se prononce "é-ôze" soit 16 kilomètres. A Eauze c'était la farfouille annuelle, malheureusement je n'avais pas trop le temps de flâner. 36 kilomètres afin de trouver un gîte communal, la devise dit " qui ménage sa monture va loin" mais qui ménage sa bourse va loin également !
En descenant sur Nogaro, je me suis revu feuilletant les bandes dessinées de "Jacques Vaillant" le pilote des 24 h du Mans ! Le Vroon vroon des V8 ou V10 lâchant leurs chevaux sur le circuit Paul Armagnac s'entend de loin, petite déception, mon arrivée tardive au gîte communale ne m'a pas permis d'aller le visiter, dommage il se trouvait seulement à quelques lieux.
La satisfaction du jour, et d'avoir retrouvé Fabien le Drômois... que j'ai beaucoup de mal à cerner, marginal où jouant ce rôle ? Quoiqu' il en soit Fabien est très attachant, il fait "son chemin" et je l'envie, il marche à son rythme et dors là où la providence s'invite à lui, mais jamais dans un lieux sacré.



.
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le vendredi 27 octobre 2017 à 17:39:12 UTC+2 - Signaler cette étape