Jour 64 : à 19:45 (heure locale)

A la sortie de La Virgen del Camino, le Camino offre deux possibilités: Suivre le Camino historique par la N120, la légende dit "on a retrouvé des pèlerins morts de chagrin et c'est tout droit pendant très très très longtemps ", sinon prendre la variante par Oncina, itinéraire plus bucolique.
Cette fois pour ne pas me retrouver seul, j'encourage une Italienne et deux jeunes filles Américaines à me suivre.... à la pharmacie de l' hospital de Orbigo, elles me remercions de ce choix.
Une nouvelle fois, la journée commence par la traversée du plateau de Paramo et à Villar de Mazarife, de nouveau ces magnifique cigognes reines incontestées du Camino.
Quelle surprise à mon arrivée à L'hospital de Orbigo, de découvrir ce majestueux pont médiéval, de 200 mètres de long et ses vingts arches . Quel plaisir que de pouvoir encore le franchir de nos jours, ce passage restera certainement un image forte de mon chemin.
D'antan, Hopital de Orbigo accueillait les lépreux...est-ce pour cela que le barbier local ne voulu pas me tailler ma barbe ! Ce matin de nouveau un voyant orange c'est allumé... la jambe droite à dû mal à suivre la gauche, d'où mon passage à la pharmacie pour l'achat de crème et patch anti- douleur, l'arrêt s'avère intelligent à l'albergue paroissiale Karl Leisner, à l'Hopital de Orbigo.
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le jeudi 9 novembre 2017 à 13:52:45 UTC+1 - Signaler cette étape