Culture

Jour 69 : à 20:15 (heure locale)

Au départ de ce matin, j’avais deux versions : soit prendre par Samos et son monastère une option plus longue de 8 kilomètres… que j’ai eu tors de ne pas prendre! L’idéal aurait été de rejoindre hier soir, le « Monasterio San Julian y Basilissa »…. Mais voilà le chemin se découvre au jour le jour…avec son lot de surprises, de découvertes et de petits regrets !
Néanmoins idée où le leitmotiv du jour était de passer la borne des 100 derniers kilomètres, celle-ci se trouvant 13 kilomètres après Sarria. Ville d’Origine Romaine et en faire son inventaire serait trop fastidieux. Sarria est plus « réputé » sur le chemin, pour son point de départ des 100 derniers kilomètres du chemin de Compostelle « au minima » pour obtenir sa « Compostela ». De Sarria, je me rappellerai d’une chose… le quartier du San Lazaro et ses escaliers !

Depuis mon entrée en Galice je retrouve des payages beaucoup verdoyant presque familier, à s’y méprendre avec « mon Haut-Bugey » ! Mon après midi à été rythmé par le décompte des kilomètres, « sur le Mian mian dodo » le km 100 est indiqué à Brea, au finale il se trouve 500 m après Ferreiros … donc petite dèception ce soir... je suis à 100,500 de Santiago ! Mais sur le chemin, une bonne nouvelle chasse vite une petite déception…. à plus de 18 heures, « mon arrière garde » arrivèrent dans mon albergue « ultra-moderne » de Ferreiros … Thierry, ayant pris le même chemin que moi et Laurent par Samos et son monastère… descendant tout droit des sommets de l’O Cebreiro… fous ses jacquets des temps modernes. !
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le mardi 28 novembre 2017 à 18:57:13 UTC+1 - Signaler cette étape