Culture

Jour 79 : à 23:45 (heure locale)

Plus de 26 heures de bus et Santiago me semble déjà très loin ! J’vous cache pas que d’attendre de nouveau parler la langue de Molière… est un vrai soulagement, vous l’aurez compris depuis longtemps, ce qu’il à été le plus douloureux et ce manque de communications, d’échanges et surtout ces petits mépris envers les pèlerins ne parlant qu’une langue.
C’est en pèlerin un peu déboussolé, que j’arrive à la gare routière de Lyon/Perrache, la décision de remonter à pied chez moi à été prise sur la Via Podiensis, un jour où j’ai rencontré un pèlerin revenant de Compostelle.
Je me dois de me rendre à l église de Saint-Nizier, point de départ du chemin de Lyon et remercier ma bonne étoile et refaire toute la traversée de Lyon pour rejoindre mon gîte « Chez Anna » du côté de st-Priest et récupérer ma toile de tente, mon duvet et ma mousse… c’est en mode bivouac que je finirai ce chemin direction le chemin de l’Ain, via Nantua… histoire de boucler la boucle !
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le vendredi 24 novembre 2017 à 14:24:28 UTC+1 - Signaler cette étape