Culture

Jour 71 : à 17:30 (heure locale)

Le chemin de Compostelle est faite de rencontres, celle avec Laurent en est une belle. Nous nous sommes rencontrés la première fois à St Jean-Pied-de-Port, puis nous nous sommes retrouvés à Aurizberri/Espinal et à Trinidad de Arre mes deux premiers jours en Espagne et après chacun s’en est allé sur son propre chemin, le destin à fait de nous retrouver à Molinaseca, avec Thierry, parti de Brest. Avec Laurent, nous avons réalisé toute l’étape en binôme… et comme si l’on devait se libérer d’un poids, des portes intimes s’ouvrent, nous partageons des blessures de la vie, un échange sincère et spirituellement profond que seul ce chemin de Compostelle peut vous offrir.
Cela fait déjà plusieurs jours que ce chemin m’échappe, l’impression est indescriptible un mélange de nostalgies, de mélancolies s’empare de moi, à 24 heures de mon "graal" la peur m’habite, la peur de la fin….et en même temps mon chez moi me manque un peu… deux mois de marche c’est long, la lassitude , la répétition des journées vous gagne, vous lasse un peu plus chaque jour, mais je sais que ce chemin va me manquer, d’ailleurs il me manque déjà !
Ce soir je suis à Arzua… avec Laurent & Thierry, avec cette question en suspend ? Demain serai-je Santiago distant de 39 kilomètres ?
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le mardi 28 novembre 2017 à 19:50:52 UTC+1 - Signaler cette étape