Jour 13 : au

SAMEDI 17 octobre
Nous quittons Ranakpur mais pas la montagne. Bien au contraire. Ce matin nous profitons de très belles routes en altitude et faisons quelques arrêts. On y retrouve des singes partout, ils sont amusants. Si nous nous approchons d' un bébé, il court se réfugier sur le ventre de sa mère et continue à nous observer prudemment, bien en sécurité. Ganga fait "spécialement pour nous" un détour par de petites routes, au cœur de villages des plus reculés. Des enfants, au loin, semblant accrochés à la montagne, nous font de grands signes, sans doute sont-ils contents de cette diversion... Plus loin, d'autres enfants, plus chanceux, marchent vers l'école, en uniforme et cartable au dos. Des femmes descendent, la cruche sur la tête, se ravitailler en eau à la pompe du village. Une autre disparaît sous sa gerbe de canne à sucre. Un homme laboure son champ avec deux bœufs. On voit des bananiers, des champs de canne à sucre. Les cultures semblent plus prometteuses dans cette région. Dans un cours d'eau, des buffles se baignent, la tête hors de l'eau.

Nous nous arrêtons à la forteresse de kumbhalgarh à 1100 m d'altitude : 36 kilomètres de fortifications. Elle serait la deuxième grande muraille du monde...

En repartant de là, on s'arrête à la "Lucky guest house" au confort vraiment très sommaire, pour acheter une bouteille d'eau. Ganga connaît bien le propriétaire, chez qui il dort parfois et qui nous réserve un accueil des plus chaleureux : nous y prenons un thé chaï (au lait chaud et épices) préparé par son jeune fils. Il a quatre filles et deux garçons.

Arrivés à UDAIPUR, ville située au bord d'un très grand lac, nous découvrons notre chambre avec vue sur le "Pikola Lake" ! Très agréable... Nous allons déjeuner dans un joli palace, on a remarqué que ce n'est pas plus cher qu'ailleurs, alors pourquoi s'en priver ? La vue est splendide !

Nous partons ensuite à la découverte de cette nouvelle ville. En marchant dans un quartier particulièrement modeste, une mère sort sa fillette d'environ deux ans et, quelques pas plus loin, l'accroupit au dessus du caniveau où la petite fait ses besoins, au regard de tous.

Au bord du lac, deux femmes transportent un panier de linge et le rincent dans le lac. Plus loin, un homme en caleçon y fait sa toilette.

Dans la ville, ce soir, c'est la fête de Dussehra qui commémore la victoire du Bien sur le Mal. Une musique tonitruante nous attire au coin de la rue : un groupe d'adultes et enfants se déchaîne sur des tambours. Plus loin, la rue entière est décorée de guirlandes lumineuses et les filles, vêtues de leur plus jolie robe traditionnelle, font face à des garçons et dansent, baguettes en main, une garba ou dandiya, musique à fond. Les spectateurs sont nombreux.

Nous rentrons à l'hôtel pour profiter du toit - terrasse où nous sommes seuls : un palais blanc construit à fleur d'eau se reflète sur le lac plongé dans la nuit ... C'est très romantique !
Aucune photo
   Mary ne propose aucune photo pour cette étape.

Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le mardi 20 octobre 2015 03:34:37 UTC+02:00 - Signaler cette étape