Jour 18 : à 21:00 (heure locale)

C'est donc accompagnés de Alfonso et Vanessa (rencontrés pendant notre périple Bolivien) que nous prenons le bus à 5h30 de Uyuni, direction le Chili et San Pedro. Nous allons retrouver le Chili que nous avions quitté 2 mois plus tôt ! Après un passage de frontière sans encombres, nous arrivons à Atacama en ce 27 juin, en début d'après-midi sous le soleil. Le bus ne s'étant pas arrêté depuis 5h30 ce matin, nos estomacs commencent à crier famine et pour notre plus grand plaisir il s'avère qu'il y a une boulangerie française sur la route de notre hôtel ! Celine est aux anges (et Clément n'est pas mécontent) et on déguste une bonne baguette et un pain au chocolat digne des meilleures boulangeries françaises. Autant dire qu'il y a de grandes chances qu'on repasse par là ! On s'installe ensuite dans notre petite auberge et nous forçons à sortir faire un tour en ville et des courses. On découvre donc un joli petit centre ville aux bâtiments blancs et bas et aux rues en terre battue. Il ne faut pas oublier qu'ici, on est au milieu du désert d'Atacama et tout en ville est fait pour les touristes : boutiques, restaurants, et surtout agences pour faire les excursions aux alentours. Même si le centre ville est charmant, ici on vient surtout pour découvrir les merveilles du désert : Vallée de la lune, geysers, Vallée de La muerte et plus si affinités. On fait nos petites courses et on rentre vite à l'auberge pour préparer le dîner et se coucher car ces 4 jours dans le Sud Lipez ont eu raison de nous.
Le lendemain, le réveil est très tranquille et on fait notre première grasse matinée depuis un petit moment. On prend notre temps, profitons du soleil et on se décide seulement à 12h à sortir et louer des vélos pour faire La Vallée de La Lune à quelques kilomètres de la ville. On enfourche nos bécanes et c'est parti pour découvrir la lune mais avant ça quelques kilomètres nous attendent . Il nous faut 45 minutes pour rejoindre le site, on s'acquitte du droit d'entrée, récupérons une carte, pique-niquons et commençons la découverte de la Vallée. Il s'agit en fait d'une vallée aux paysages lunaires (cavernes, canyons, roches, amphithéâtre de pierre et autres merveilles) d'une trentaine de kilomètres aller-retour. Les premiers kilomètres sont plutôt simples mais de belles montées nous attendent. On s'arrête tout d'abord à une caverne où nous pouvons marcher dans des tunnels taillés naturellement dans la roche. La roche est rouge, les formes qu'elle prend sont incroyables et on se dit à chaque pas que la nature fait bien les choses ! On reprend nos vélos et on décide d'aller au bout de La Vallée et de faire les arrêts au retour. Les montées ne sont pas faciles mais les paysages de toute beauté. On n'est jamais allé sur la lune mais ces étendues nous donnent l'impression d'y être ! Les couleurs, les cratères, la roche...on se croirait sur une autre planète. Une fois au bout on fait demi tour et reprenons la route en sens inverse en faisant quelques arrêts dans les lieux phares du site. On monte à un mirador qui nous offre une vue magistrale sur la vallée au soleil couchant. On reste un moment à admirer les paysages, ébahis ! On reprend la route pour rentrer et les couleurs que nous offrent le coucher de soleil sont dingues. La chemin dans la vallée se passe bien mais une fois arrivés sur la grande route pour rejoindre la ville c'est une autre histoire...le vent s'est levé entre temps et le soleil est bel et bien couché et le retour s'avère être une horreur. On peine à pédaler tellement le vent souffle de face et il commence à faire froid. On finit quand même par arriver sains et saufs au loueur, pile à l'heure, mais avec une Céline à bout de forces et de nerfs (et bien sûr sans en rajouter...). On rentre bien fatigués à l'auberge, avec les cuisses et fesses endolories, on mange et au lit !
Le lendemain est une journée des plus tranquilles. On se décide à sortir à 13h pour une petite balade sur un sentier avec vue sur la vallée de la Muerte et la ville. Arrivés en haut, on se rend compte de l'immensité du désert entourant la ville. On finit la balade à la boulangerie (et oui marcher ça creuse) avec un petit pain au chocolat. On rentre se doucher et on retourne en ville dans la soirée Car nous retrouvons Alfonso et Vanessa, arrivés dans la journée à Atacama, pour dîner ensemble. On passe une belle soirée tous les 4, on se souhaite mutuellement une bonne continuation et on rentre à l'hôtel, faire les sacs et dormir car cette fois-ci c'est bien la dernière soirée au Chili.
On se réveille aux aurores le lendemain car à 7h30 un bus nous attend pour nous emmener en Argentine.
Ce petit détour dans le désert aura été vraiment sympa et dépaysant. On aura pris le temps de se reposer pour attaquer en forme l'Argentine !
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le samedi 8 juin 2019 à 20:20:57 UTC+2 - Signaler cette étape