Jour 66 : à 18:15 (heure locale)

Je pars du gîte de Saint Privat d’Allier non sans avoir été chambré par les hôtes françaises. Seule notre hôtesse originaire de Breda près de la frontière belge compatit à ma douleur. Le départ des pèlerins est moins massif que la veille. Le GR65 me conduit vers un sentier forestier, suit une longue descente vers Monistrol où je franchis l’Allier. Une belle côte de 4 km pour un gain en altitude de 450 mètres m'amène dans les monts de la Margeride entre Cantal et Lozère. Ici on me rassure, il ne faut pas craindre les loups ou les ours, seulement la bête du Gévaudan. C’est donc confiant que je plante ma tente à Saugues.
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le jeudi 12 juillet 2018 à 09:33:49 UTC+2 - Signaler cette étape