Jour 83 : à 19:15 (heure locale)

Hier soir repas baraque à pizza

Johann et moi s'instalons. Arrivent

Coralie, Florence les marseillaises  et Benoît le parisien, ils bivouaquent dans le parc face à l'église.

Ce matin, je quitte le gîte tôt, à quelques pas un attroupement. Les recherches s’organisent. Henriette Delbreil, 75 ans, à disparu depuis mardi après-midi. Avec 5 autres pèlerins je participe à la battue du matin sous l’orage, ça ne donne rien, je crains le pire.

Je démarre de Saint-Sauveur-La-Vallée vers midi. Je ne rallie pas le GR46 dans le bois, il est envahi par un papillon : la pyrale du buis. Ses chenilles dévastatrices venues d’Asie pendouillent sous les branches, attachées par une soie, il faut agiter son bâton de pèlerin devant soi pour ne pas en être recouvert. Je suis la vallée du ruisseau du Vers et reviens sur le GR 2 km avant le village de Vers, la pyrale est partout, ça colle sur les cheveux, les jambes, enfin partout où il y a des poils. J’arrive au camping où je passerai la nuit. J’espère qu’on retrouvera Henriette saine et sauve...
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le lundi 30 juillet 2018 à 23:06:01 UTC+2 - Signaler cette étape