Jour 76 : à 21:00 (heure locale)

Hier soir, dernier repas à Conques. Laurent, couvert de boutons sans doute dûs à une allergie est fatigué de lutter contre la gratouille, il va se reposer. Nous sommes trois à table: Mélina de Tours, Ghislain de Bruxelles et moi-même. Je rentre au gîte, l’orage gronde et les éclairs illuminent les ruelles de la cité médiévale.  Les chants du chœur éphémère de Conques traversent les murs épais de l’abbatiale, étonnant contraste avec le tonnerre. L’ambiance est sereine.

Ce matin départ vers la Chapelle Sainte-Foy face à Conques. Je quitte la vallée du Dourdou, via le pont des pèlerins, pour rejoindre le plateau de Conques. Les orages de la nuit ont rafraîchi l’atmosphère.

À Noailhac je monte le calvaire jusqu'à la énième chapelle Saint-Roch, pause de midi. Peu après Mélina et Laurent décide de prendre une autre route, je poursuis sur le GR65. Ils changent d’avis après avoir été conseillés par un habitant. Je quitte le GR et poursuis sur la route des crêtes. Je descends la vallée du Lot que je franchis à Livinhac-Le-Haut où je passerai la nuit sans feu d’artifice.
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le dimanche 22 juillet 2018 à 22:42:25 UTC+2 - Signaler cette étape