Jour 16 : à 15:30 (heure locale)

Debout 6h30 pour le départ vers la frontière, traditionnel pickup devant l'hôtel à 7h15, et c'est parti ! On nous avait vendu un billet pour aller normalement directement (et on avait bien insisté!) à la frontière, sans s'arrêter à Stung Treng, ville étape obligatoire de la machinerie du passage de frontière. Raté. Ou plutôt bernés. On se retrouve à descendre vers 10h30 à la fameuse gare de bus de Stung Treng, obligé d'attendre le départ du bus à 11h, ou bien 12h, ou peut être 13h, pour la frontière. Après discussion, plusieurs refus, et l'arrivée de d'autres touristes, on arrive à avoir un autre minivan, avec un départ à 11h. Après 1h de route des plus calamiteuses (on se demande comment le minivan roule encore), on arrive à la frontière. On abandonne les autres qui rejoignent un groupe d'une vingtaine de touristes déjà sur place, pour attaquer seuls notre passage de frontière. Normalement il est possible d'arriver en bus, donner son passeport et 40$ à une personne, qui va s'occuper de l'administratif (tampon de sortie Cambodge, visa Laos et tampon d'entrée Laos) et passer la frontière en bus tranquillement. Oui mais voila ce qui ne nous plaît pas, c'est que le visa du Laos ce n'est que 30$ ! Donc les 10$ de bakchich reparti à droite à gauche (douaniers et personnes s'occupant de l'administratif et ce qui va avec), très peu pour nous ! C'est pour ça, qu'en tant que bons vieux Français raccrocs et à cheval sur leurs principes, on décide de gérer notre passage seuls et ne pas payer tous les dollars supplémentaires demandés! Après 1h d'attente à chaque étape, mis de côté pour refus de payer le(s) dollar(s) de plus, on passe finalement la frontière, fiers de nous. Ca nous aura pris 3 heures, mais on aura payé que 1$ de plus que le prix du visa, soit 31$ chacun ! À nous le Laos !
Pour ce qui est du Cambodge, on est un peu resté sur notre faim, surtout niveau paysage. Le pays est relativement plat et des 'wouah' nous n'avons pas faits (meme si les couchers de soleil sur le Mékong ça vaut quand même le détour) mais les Cambodgiens nous auront séduis par leur sourire et gentillesse.
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le jeudi 16 novembre 2017 à 17:05:30 UTC+1 - Signaler cette étape