Jour 8 : à 22:30 (heure locale)

Lors de notre séjour à Phnom Penh, nous tenions absolument à en profiter pour en apprendre plus sur la triste histoire du Pays et du genocide perpétré par les Khmers Rouges. La ville est profondément marquée par cette sombre partie de l'histoire du Cambodge car elle fut complètement vidée de ses habitants le jour du 17 avril 1975 quand les khmers Rouges obligèrent la population à partir immédiatement pour les campagnes. Des familles entières furent séparées et des dizaines de milliers de Phnom-penhois (et tant d'autres cambodgiens) furent massacrés. Nous nous rendons au musée Tuol Sleng, du nom du lycée transformé en prison de haute sécurité S21 et centre de torture sous le régime de Pol Pot. L'aspect banal du lieu qui pourrait même sembler paisible au milieu de la ville, avec cette cour ombragée, nous révèle alors ses horreurs...les barbelés aux balcons, les salles de classes devenus cellules, les objets de tortues et autres atrocités montrant le pire de la nature humaine. La visite est assez éprouvante pour nous et nous rappelle à certains moments la visite d'Auschwitz (de notre voyage en terminale). Nous en apprenons plus sur la montée au pouvoir des Khmers Rouges, sur leur "révolution" radicale et sur toutes les atrocités et la barbarie du génocide. Ce n'est qu'à l'arrivée des Vietnamiens en 1979 que Phnom Penh fut libéré et que les atrocités furent dévoilées au grand jour. Nous nous rendons ensuite à l'écart de la ville, au camp d'exécution de Choeung Ek, où près de 17000 hommes, femmes et enfants détenus à la prison S-21 furent exécutés. On peut encore voir des lambeaux de vêtements dans le sol autour des charniers devenus fosses. Un grand stupa du Souvenir abritant les ossements et restes d'habits a été dressé au milieu du camp en mémoire de tous ces morts. La journée à donc été assez difficile mais très intéressante. C'est une partie de l'Histoire du Cambodge et du Monde que nous ne connaissions que très peu mais qui nous a beaucoup intéressée. Les visites étaient très bien faites et c'était important pour nous d'en apprendre plus pour mieux comprendre l'histoire de ce petit Pays et de ses habitants. À la nuit tombée (à 18h donc !) nous allons nous changer les idées et boire un verre à la terrasse d'un bar tout en hauteur avec vue sur le Mékong et sur la foule encore nombreuse venue faire la fête. On ira se régaler de nouilles fraîches sautées et de dumplings avant de rentrer nous coucher. Départ demain 7h30 direction le sud du pays vers Kep et Kampot.
On aura eu le droit à un Phnom Penh très festif mais aussi historique, bref une ville comme on les aime...mais pas trop longtemps !
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le samedi 11 novembre 2017 à 12:57:58 UTC+1 - Signaler cette étape