Jour 15 : à 22:30 (heure locale)

Après avoir laissé Camille et Pierre, nous nous dirigeons vers Kratie, serrés comme des sardines dans un minibus où il n'est pas envisageable de mettre des bagages. Sauf que tout le monde en a ! Donc forcément on se retrouve avec les sacs sur les genoux et les jambes pliées en douze, le tout pendant 4 heures ! On arrive à Kratie sous un beau soleil, prenons le temps de nous restaurer et partons à la recherche d'une chambre. Après un passage dans un hôtel incroyablement immense, avec des chambres incroyablement humides et donc incroyablement vides, on trouve notre bonheur dans un petit hotel, qui est aussi un lieu de formation dans le secteur hôtelier. Parfait !
Nous repartons pour visiter la petite ville située en bord du Mékong. LE truc à Kratie c'est de voir les dauphins d'eau douce. 2 options, bateau à moteur ou canoë. Nous, un peu soucieux de l'environnement, sportifs et fans de canoë (!), choisissons la deuxième option, bien qu'un peu cher à notre goût...on se donne rdv à 7h le lendemain pour le départ ! Et encore une grasse mat' qui saute tssss... on continue notre balade dans Kratie, petit marché, et magasin en tout genre, et nous avons le droit à un magnifique coucher de soleil sur le Mékong, accompagné d'une bonne petite bière. Un restaurant plus tard, on se retrouve au lit, réveil programmé pour 6h30 !
Nous retrouvons ainsi nos compagnons d'aventure, deux Tchèques, une Italienne et une Française, puis partons dans la benne du camion avec nos canoës sous le bras, enfin posés dans la benne quoi... Une vingtaine de km plus loin, on se met à l'eau ! Cap à l'Ouest moussaillons ! Ou à l'Est on ne sait pas trop, mais c'est parti ! Après 20 Minutes de navigation, on se fait un petit bain dans le Mékong pour se rafraîchir, sur un des petits îlots du fleuve, dans un endroit où le courant n'est pas trop fort (conséquence de la mousson !), et filons vers le lieu où les dauphins ont l'habitude de se trouver. Les 3-4 bateaux à moteur et leurs touristes sont déjà là évidement, moteurs éteins, à observer ces mammifères marins. Ici pas de saut-périlleux-arrière-vrillé pour la photo, mais des remontés à la surface, pour expulser l'air à la façon baleine, et le bruit de soufflement qui va avec. On reste ainsi une bonne heure à les observer, tantôt sur un petit îlot, tantôt sur le canoë. On essaie bien d'être silencieux pour être plus proche d'eux, mais c'est peine perdue, avec le bruit des moteurs qui se rallument à chaque fois que les dauphins changent de place... puis retour sur la terre ferme, camion benne, et il est déjà Midi quand on descent du camion à Kratie. Très sympa cette petite balade en terre des dauphins ! Pour éviter de se balader tout nu après la douche, on file directement chercher notre linge propre à la laverie, histoire d'avoir quelque chose à mettre. On passera notre après midi à lire, trier les photos et écrire nos articles, tranquillement. On ressort quand même pour la session coucher de soleil / bière qui fait du bien.
Billets de bus en poche, restaurant dégusté voire dévoré, on se couche prêt à affronter la journée marathon qui s'annonce le lendemain: le passage de frontière Cambodge / Laos, annoncée comme le pire d'Asie du Sud-Est niveau corruption et bakchich.
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le jeudi 16 novembre 2017 à 05:29:16 UTC+1 - Signaler cette étape