Jour 18 : à 10:00 (heure locale)

On est donc de retour à La Paz, seulement pour une journée, avant de reprendre un bus de nuit pour Sucre le soir même. On profite de la journée pour faire une lessive (et oui les 3 jours de jungle ça salit !), refaire nos sacs et on passe l'après-midi dans notre café-tout-cosy favori ! Avant de partir à la gare de bus, on partage un dîner avec Vince un holandais rencontré au Pérou et Inès et Benedikt un couple d'allemand qui etait avec nous dans la jungle. Après le repas, on file prendre notre bus de 19h, direction Sucre, la ville blanche et surtout capitale constitutionnelle de la Bolivie ! On arrive vers 8h30, sous le soleil (Ah que ça fait du bien !) et nous nous installons dans notre auberge qui nous a été conseillée par des amis. Ici, on est comme chez nous, chez Erika, la gérante qui vit ici avec ces deux enfants. On commence la journée par un bon petit déjeuner et une bonne douche et faisons le plein de soleil sur la terrasse ! On a de la chance puisque aujourd'hui c'est le dernier jour à l'auberge d'un allemand qui était ici depuis 2 mois et Erika a prévu un grand repas typiquement bolivien pour tous ces hôtes. On profite donc de ce moment pour cuisiner avec elle plein de plats boliviens dont les fameuses papas rellenas (boules de purée de pommes de terre fourrées aux légumes ou viandes et frites) et la sopa de mani (soupe de légumes et poudre de cacahuètes)...un délice ! On passe un agréable moment à table à déguster tous ces plats et discuter avec les autres hôtes de l'auberge ! Digestion oblige, l'après-midi est tranquille mais on part tout de même se balader en ville. On découvre la place principale et les beaux bâtiments blanchis à la chaux qui font la fierté de la ville. Mais on accuse vite le coup de nos 2 nuits de bus consécutives et on rentre tôt à l'auberge se coucher après un dîner rapide.
Le lendemain c'est très tranquillement qu'on se réveille et après un bon petit déjeuner on file en ville découvrir le marché couvert de Sucre. Comme d'habitude on y trouve les stands de fruits, légumes, viande, empanadas et surtout le comedor rempli de gargotes pour manger, une vraie fourmilière. On s'installe à un stand pour déguster un plat typique à base de riz et viande en sauce (Céline n'est pas vraiment emballée mais ça passe !). On descend ensuite vers nos stands préférés, ceux des jus et salades de fruits. On se régale d'une énorme salade de fruits, chantilly (ici la chantilly est une institution !) avant de partir à la découverte de la ville. Depuis 1991, Sucre est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO et on comprend vite pourquoi. La ville aux édifices blancs a tout pour plaire, petites rues commerçantes, églises à chaque coin de rue et points de vue, la balade est plutôt agréable surtout sous le soleil. On commence par monter sur le toit de l'église de la Merced qui nous offre une magnifique vue sur les toits de la ville et les monts alentours. On file ensuite au mirador de la ville, et qui dit mirador, dit rues qui grimpent ! Arrivés en haut on découvre une jolie place où les écoliers se sont donnés rendez-vous pour jouer au foot. Les belles arcades offrent une vue d'ensemble sur la ville. Fidèle à elle même, Céline avait bien sûr repéré un petit café juste en dessous du mirador dont la terrasse est baignée par le soleil, on se pose donc un moment ici. On finit ensuite notre balade et on rentre à l'auberge pour le dîner qu'on partagera avec 4 autres français de passage.
Le lendemain c'est notre dernière journée à Sucre, on fait un dernier tour en ville, quelques courses au marché et on passe l'aprem dans un petit café pour trier les photos et écrire le blog. Le soir on dîne à l'auberge avec 2 brésiliens et on fait le plein de bons plans pour notre futur séjour à Rio de Janeiro...super ! Ils nous font aussi déguster une spécialité brésilienne, les brigadeiros, sorte de boules à base de lait concentré sucré, beurre et cacao en poudre, trop bon ! Après cette dégustation, on va se coucher car demain on se lève tôt pour prendre le bus pour Potosi. Cette petite étape ensoleillée à Sucre aura été des plus agréables et reposantes, exactement ce dont on avait besoin avant de reprendre la route pour de nouveaux horizons boliviens !
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le lundi 16 juillet 2018 à 04:08:21 UTC+2 - Signaler cette étape