Jour 25 : à 05:00 (heure locale)

Pour ce 3ème jour, on prend la direction du Camelito, de la Copa del Mundo (qu'on a gagné entre temps !!!), et de La Italia Perdida, des formations rocheuses étrangement ressemblantes ! Puis vient la Laguna Negra, sa couleur noirâtre vient de la roche volcanique. Un vrai paradis pour les Chinchillas, qui profitent sereinement du soleil pour se faire dorer la pilule sur les rochers ! On avance, toujours à travers les paysages désertiques, vierges, et splendides. On finit par arriver à l'entrée du Salar. Ce soir, on dort dans un hotel de sel. Tout, du lits aux murs, est fait de sel. Plutôt sympa ! Après un délicieux goûter, on ressort pour aller sur le Salar, et observer le coucher de soleil. Nous ne sommes qu'à l'entrée du Salar, et on peut déjà ressentir l'immensité du lieu. Malgré le vent glacial, on passe du temps à photographier le Salar, et le soleil qui se couche, le tout accompagné de popcorn et d'un petit verre de vin pour l'apéro (on ne va pas se laisser abattre tout de même !). Les couleurs du soleil couchant sont superbes. Une fois le soleil couché, on rentre à l'hôtel de sel pour le dîner et au dodo, parce que demain, on se lève tôt pour le lever de soleil !
Debout 4h, on charge le bazar sur le 4x4 et c'est parti pour une petite heure, de nuit, à travers le Salar, pour arriver jusqu'à l'île d'Incahuasci. Incroyable îlot de pierres, au milieu du Salar, recouvert de gigantesques cactus vieux de plusieurs centaines d'années. Ça sera notre point de vue pour le lever du soleil. Il fait encore super froid, mais on se trouve un petit coin à l'abris du vent pour patienter jusqu'à 6h15, et voir le soleil pointer le bout de son nez. Magique ! Une fois le jour levé, on se rend compte plus réellement de l'étendue du Salar...gigantesque, immense, à perte de vue. Près de 12 000 km2 de surface...un véritable océan de sel. On prend le petit dej sur le Salar et reprenons le 4x4 pour la traditionnelle séance photo, où il est possible de jouer avec la perspective, et créer des photos rigolotes... quand on y arrive !! Parce que ce n'est pas facile facile ! On en fait quelques unes plutôt sympas et repartons pour la suite des aventures : ancien hotel de sel au milieu du Salar, avec ses drapeaux du Monde entier ; le monument du Dakar, tout en sel aussi ; et la partie du Salar, avec un fine couche d'eau, permettant une réflexion du ciel et du reste, tel un miroir. Puis on pique-nique, seuls au milieu du Salar, sous un beau soleil. Magique ! On sort ensuite du Salar, pour retrouver une route goudronnée, drôle de sensation après 1000km de chemins caillouteux ! Passage au cimetière des trains, anciennes locomotives entreposées là, après l'arrêt du transport du minerai d'argent. Et arrive la fin du Road Trip du Sud Lipez et Salar. On remercie chaleureusement German pour sa conduite exemplaire, et Fortunata pour ses repas délicieux pendant ses 4 jours. On fait un au revoir tout aussi chaleureux à Claire et Clement, avec qui on a passé un chouette séjour ! Eux continuent jusqu'à Tupiza, alors que nous nous arrêtons à Uyuni, pour prendre un bus demain matin de très bonne heure, pour retourner au Chili, et visiter San Pedro de Atacama, et ses environs.

Et c'est donc la fin de la Bolivie ! Sans avoir aucunes idées de ce qui nous attendait en Bolivie, on a été émerveillés de ce qu'on y a trouvé. Des paysages à couper le souffle, des Boliviens super sympas, et un environnement complètement différent de tout ce qu'on a pu voir avant, avec des lagunes et des immenses plateaux jusqu'à 5000m d'altitude. Et bien sûr le Salar de Uyuni, unique au Monde, une mer de sel, bluffant. Bref, une superbe découverte !
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le jeudi 19 juillet 2018 à 06:23:35 UTC+2 - Signaler cette étape