Jour 3 : à 15:00 (heure locale)

On part donc à 22h de Cusco au Pérou, direction le fameux lac Titicaca du côté péruvien. On décide de passer notre chemin côté péruvien qui, d'après ce qu'on nous a dit, est très touristique voire trop ! Le trajet démarre plutôt très bien quand on découvre notre bus et ses sièges super larges et très confortables ! On est comme des fous ! Mais c'était sans compter sur la légère "indigestion" de Céline qui lui aura fait passer plus de temps dans les toilettes du bus à vomir que dans son super siège. On arrive vers 6h du matin à Puno, au bord du lac côté péruvien, pour un arrêt petit déjeuner, avant de passer la frontière. Céline n'est vraiment pas au top de sa forme et le temps glacial n'aide pas. En effet, le lac est situé à plus de 3800m d'altitude et en ce Dimanche il fait froid, le genre de froid bien humide qui asse partout. Après cette pause, on reprend le bus qui nous dépose à la frontière où l'on fait tamponner nos passeports pour la sortie du Pérou. On marche ensuite jusqu'au poste frontière bolivien pour faire tamponner notre entrée dans le Pays...ça y'est c'est parti pour la Bolivie ! Il nous reste encore 15 minutes de bus avant d'arriver à Copacabana, ville bolivienne au bord du lac. Pour tout dire, vu la pluie et le brouillard, on distingue à peine le lac au bout de la rue et Celine étant malade, on file se trouver un hôtel. On s'installe dans une chambre glaciale, mais avec la TV (utile pour plus tard), et c'est le début d'une journée des plus...inactives. Céline passera la journée sous la couette à dormir et Clément dans la même position, à regarder des films (vive la télé !) ! On nous avait dit qu'il faisait froid en Bolivie mais là, on est servi ! Et le problème c'est qu'ici il n'y a pas de chauffage et le double vitrage, on n'en parle pas, on ne peut donc compter que sur nos pulls et les grosses couettes !
Après un bon dodo (d'à peu près 24h pour Céline !) on se réveille tranquillement mais froidement. Heureusement Céline va mieux et est prête à avaler quelque chose ! On part donc dans un petit café à côté de notre hôtel, tenu par un irlandais et sa femme bolivienne, et on se délecte d'un délicieux petit déjeuner avec pain et fruits frais, un bon café, et surtout un chocolat chaud à se damner (dixit Clément !). Il ne pleut plus aujourd'hui et le soleil essaie même de percer, on décide donc d'aller grimper en haut du mont Calvario, nous donnant une vue imprenable sur le lac. Et de la haut on n'a pas de peine à croire que c'est l'un des plus grands lacs d'Amérique Latine et surtout l'étendue d'eau la plus en altitude du monde (cela explique le souffle court quand on montait !). On profite de la vue et du calme des lieux puis redescendons en ville jeter un œil à la belle basilique de Copacabana. On rentre ensuite à l'hôtel se reposer (et oui il y en a une en convalescence, alors on y va mollo !) et on ressortira pour manger. Et pas n'importe quoi, la fameuse truite du lac Titicaca, spécialité du coin, et c'est plutôt bon même dégustée avec veste, écharpe, bonnet et gants ! On rentre se coucher bien au chaud sous nos 4 couettes !
Le lendemain, réveil matinal car nous souhaitons prendre le bus local de 11h pour La Paz. Normalement, les gens qui passent à Copacabana, prennent le temps de se rendre sur les petites îles au milieu du lac en particulier sur l'Isla del Sol. Mais un conflit entre le Nord et le Sud de l'île a contraint les autorités locales à fermer l'accès à L'île aux touristes. Le but étant de faire bouger les choses en privant la population des touristes et de leur argent. Des bateaux partaient encore le matin pour Isla del Sol mais avec le blocage à venir nous ne savions pas quand nous aurions pu rentrer. On décide donc de filer à la Paz, notre programme en Bolivie étant déjà bien chargé ! On se pose donc dans notre café d'à côté, il fallait bien prendre un chocolat chaud avant de partir... Et on a bien fait car le gérant nous informe que notre bus de 11h est annulé à cause de manifestations dans la région. On trouve quand même une compagnie de bus dont les bus circulent et partons à 13h direction La Paz. Le trajet de bus nous fait passer à travers des paysages assez incroyables. D'abord en longeant le lac, puis à travers des immenses plaines, où quelques maisons ont poussées au milieu de nulle part. On se fait aussi un arrêt pour traverser un bras du lac Titicaca, avec les passagers dans un petit bateau, et le bus dans un bac qui nous semble plus ou moins (surtout moins !) solide. Mais heureusement on n’aura pas à aller chercher le bus au fond du lac, et c’est reparti pour le gros du trajet. On arrive dans la banlieue de La Paz 3h plus tard.
Ce petit arrêt au bord du lac Titicaca aura été court mais sympathique même si nous avons un peu subit le froid et l'humidité pour nos premiers pas en Bolivie !
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le vendredi 22 juin 2018 à 00:05:20 UTC+2 - Signaler cette étape