Jour 16 : à 19:00 (heure locale)

Nous arrivons à Mandalay sur les coups de 18h30, après quelques heures de bus local. Après une proposition de taxi moto refusée (2 motos certes, mais ça n'enlève pas nos gros sacs !) nous prenons un taxi pour nous rendre à l'hôtel. Moins "chic" mais tout aussi efficace, nous avons même le droit à un petit verre d'accueil ! Puis nous repartons en quête de nourriture (vous l'aurez compris, c'est notre nouvel hobby). À la recherche d'une cantine de rue, après un tour de 2km autour de l'hôtel, nous en trouvons finalement une à 2 pas de chez nous ! Vu la tête de notre chef cuisto du soir quand elle nous a vu, on a bien compris que l'anglais n'était pas son point fort ! De toute façon, l'anglais ça ne se mange pas ! Après quelques gestes et plats-du-voisin-montrés-du-doigt, nous arrivons à conclure notre affaire ! Cette petite noodle soup dégustée (dévorée), nous rentrons repus passer une bonne nuit à l'hôtel. Le lendemain matin, après un réveil tranquille et un bon petit déjeuner, nous ne nous sentons pas des plus courageux...et si on restait peinards dans la chambre ?! Oh oui, quelle bonne idée ! Nous voici donc partis pour une journée des plus inefficaces (on se mettra quand même à ENFIN écrire nos articles sur la Birmanie !) et on se décidera quand même à sortir en fin d'après-midi pour manger un bout et surtout monter à la colline de Mandalay pour admirer le coucher de soleil. Ça a faillit être un échec total mais on a finalement trouvé 2 taxis motos pour nous mener au "petit" escalier au pied de la colline. 1729 marches plus tard (on travaille notre physique ici !) nous voici en haut, PILE À L'HEURE. Un Temple est logé la haut, on fait d'une pierre deux coups, la visite et le coucher de soleil. Certes c'était nuageux, mais la vue sur la ville avec ces rayons du soleil cachés derrière les nuages valait l'effort de la montée rapide ! On redescend en taxi moto, mais cette fois, sur une seule et même moto (non non les motos ne sont pas plus grande en Birmanie, mais simplement... c'est courant ! Et moins cher !). Après avoir testé une nouvelle cantine de rue, retour à l'hôtel et dodo !
Le lendemain matin, on ne se lève pas trop tard, louons un scooter (un vrai cette fois !) et partons pour un embarcadère où le Ferry pour la petite ville de Mingun est amarré. Petite excursion en bateau pour traverser l'Irrawaddy (avec ses 2170km de long, c'est le fleuve principal de la Birmanie), et découvrir les quelques monuments dont un impressionnant temple blanc. Nous y rencontrons Barbara et Esteban, deux espagnols des plus sympas expatriés en Australie. Nous passerons toute la matinée avec eux, jusqu'à revenir à Mandalay où nos visites de l'après midi nous séparent. Nous passons par une fabrique de feuilles d'or (que les fidèles achètent et déposent sur les stupas dorés, Bouddhas et autres statues), faites à coups de massue, travail titanesque pour obtenir des feuillets hyper fins. Nous filons ensuite vers les anciennes capitales que sont Sagaing et Amarapura. Sagaing, sa colline et son nombre impressionnant de pagodes aux stupas dorés dans toute la ville, et Amarapura et son pont d'U-Bein (plus long pont en teck du Monde). Nous ne serons pas les seuls évidement (on a même douté de la solidité du pont) à venir voir le coucher de soleil à U-Bein, mais c'était bien sympa ! (Oui, les couchers de soleil sont notre 2ème préoccupation). On rentre cassés de notre après-midi, prenons une bonne douche, et repartons pour retrouver Barbara et Esteban dans un restaurant pas trop loin. On a oublié de préciser qu'on n'avait jamais eu aussi chaud qu'à Mandalay. Même assis à manger, on transpire à grosses goûtes, malgré les quelques bières fraîches (faut les boire vite, ça se réchauffe à une vitesse folle avec ce temps là ...). On se promet de se revoir à Sydney dans 4 mois et leur souhaitons une bonne fin de vacances ! Après une nuit se déroulant comme prévu (on est rarement déçu de ce côté là), on passe une matinée tranquille puis nous partons en début d'après-midi vers l'aéroport de Mandalay.
On a trouvé Mandalay vraiment trop étendue, empêchant de faire quoi que ce soit à pied comme on aime le faire. Mais ses alentours et les balades en scooter étaient tout de même bien sympas !
La Birmanie c'est fini, on a rarement été déçus avec les Birmans, encore moins avec leur culture et leurs paysages. Tellement de choses à voir, et découvrir dans ce pays du sourire. Son calme et sa simplicité nous ont vraiment fait du bien après l'Inde !
Maintenant direction la Thaïlande ! En route super troupe !
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le samedi 17 mars 2018 à 04:03:12 UTC+1 - Signaler cette étape