Jour 5 : à 22:00 (heure locale)

Le lendemain, vers 8h (on leur a fait découvrir le quart d'heure angevin !) nous sommes fin prêts. Le truc cool c'est qu'ils se chargent de transférer nos gros sacs directement à notre hotel au Lac Inle. Nous avons donc chargé un peu plus notre sac de jour, avec 3 tee-shirts, 3 sous-vêtements et 2-3 paires de chaussettes (Céline y avait pensé, pas Clément... mais heureusement les chaussettes de Céline sont extensibles !) et nous partons pour notre balade de 3 jours !
Nous sommes avec Kozaw notre super guide (26 ans, bogossitude et anglophone au niveau maximum) et 2 autres français, Mathilde et Quentin, complètement cinglés et complètement sympas ! Ca s'annonce pas trop mal ! Au programme du jour, 2h de marche - pause déjeuner - 4h de marche - arrivée dans le village pour le dîner et la nuit. On sort du village et nous commençons la grimpette, pour découvrir de superbes paysages, très verts, et, les champs à flanc de montagne forment un magnifique patchwork ! Le déjeuner se fait au View point en haut de la montagne, sous des petites paillotes...plutôt agréable ! Après une marche à la Walking Dead sur des rails de train perdu au milieu de nulle part (Clément avait son couteau suisse au cas où les zombies débarquaient), on se retrouve dans une école, tout aussi perdue, mais bien vivante elle. Pour cause, les leçons sont retenues à l'aide de répétions à voix haute, tous les enfants en même temps ! On assiste à un cours d'anglais (c'était écrit au tableau) un vrai capharnaüm incompréhensible en ressort, et Céline se dit que finalement, ses cours sont plutôt silencieux ! Pas de sieste tranquille à côté d'une école ! L'après midi s'annonçait aussi agréable que la matinée, mais peu de temps avant d'attendre le village, la pluie s'est décidée à venir nous faire un petit coucou amical ! Juste de quoi bien nous tremper et rendre le sol un peu plus glissant. Ça nous a bien fait marrer, on s'est découvert quelques talents de funambule ! Et une belle figure acrobatique de Mathilde ! (Et pour moi, c'est un 10 ! ) On arrive finalement vers 17h à Satkyargone, le village de la tribu Danu. Assez reculé, pas touristique pour un sous, où les traditions sont encore bien présentes, et les "infrastructures" plutôt... sommaires...mais présentes ! Nous nous installons dans la maison traditionnelle en bambou, où les tapis et couvertures sont déjà installés pour notre nuit...trop cozy ! Clément, l'effet DelhiBelly toujours présent, part inaugurer les toilettes turcs dans la cabane au fond du jardin #FrancisCabrel (mais qui a inventé les toilettes turcs sérieusement ?!). C'est ça aussi la grande différence avec l'Inde, même si le niveau de vie est plutôt bas, il y aura toujours pour chaque habitation des toilettes et un système de douche. Ici, la cabane des toilettes est en bois et tôle, et la douche c'est simplement une citerne d'eau de pluie avec un petit récipient pour se mouiller. Mais c'est amplement suffisant ! (Quoique les toilettes turcs, ça chauffe les cuisses quand même !) Après une petite douche fraîche et rapide, on se met à table, et on nous sert un festin. Oui un festin ! Cuisine au feu de bois, légumes et fruits en quantité. En fait, on n'aura jamais aussi bien mangé que pendant ces trois jours de rando ! On passe ensuite la soirée à discuter avec Kozaw, sur la Birmanie, les mœurs et traditions (par exemple, il doit impérativement se marier avec quelqu'un de sa tribu, bien que sa bien-aimée vienne d'une autre tribu... ) et les bienfaits (ou pas) de la fin de la dictature. On apprend entre autre que Aung San Suu Kyi est beaucoup moins appréciée que son père, et que l'armée est encore partout, qu'elle surveille tout. Il nous apprend ainsi qu'il a dû détailler en arrivant dans le village qu'il était avec 4 touristes français, et qu'on dormait dans telle maison, tout ça sans qu'on s'en rende compte ! Bref, un super moment d'échange !
Commentaires
Chargement des commentaires
Nouveau commentaire


Dernière mise à jour le samedi 17 mars 2018 à 03:25:55 UTC+1 - Signaler cette étape